Le Mans 1/43e - Japonaises - Saga Toyota

Modérateurs: Antoine, Xaneaze

Le Mans 1/43e - Japonaises - Saga Toyota
Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1033
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Mer 3 Juin 2015 23:19

TOYOTA AU MANS

(Inspiré par l'article paru dans le magazine Auto Hebdo « Guide 24 heures du Mans » du 20 mai 1995)

De tout temps, les 24 heures du Mans ont attiré les grands constructeurs pourtant il faudra attendre 1985 pour voir les premiers prototypes 100% Toyota courir au Mans.

1985 – 1990 : Débuts honorables

Toyota s'inscrit aux 24 heures du Mans sous son nom pour la première fois en 1985. L'équipe commence par le biais du groupe C où elle doit pourtant affronter l'ogre Porsche avec sa 962 ainsi que le rival Lancia. De même Jaguar a effectué un retour spectaculaire en 1984 avec de fortes ambitions.

En 1985, pour sa première participation, une des deux voitures terminera 12e, tandis que la seconde sera contrainte à l'abandon.

En 1986 arrive un autre candidat, représentant une concurrence toute particulière puisqu'il s'agit de Nissan. Porsche, vainqueur les années précédente doit encore affûter ses voitures du fait que Jaguar est désormais représentée par une équipe officielle. Le résultat final n'est guère glorieux pour Toyota puisque les deux voitures sont contraintes l'une à l'abandon, l'autre n'étant pas classée.

Le résultat n'est guère plus favorable en 1987 puisque les deux voitures abandonnent.

En 1988 apparaît la 88C, une nouvelle groupe C au chassis en carbone. L'effort est couronné par la 12e place pour la n°36 tandis que la seconde voiture termine ne 24e position.

3 voitures sont engagées en 1989 dont deux 89C et une 88C. L'épreuve commence superbement puisque le mulet portant le numéro 37T bat le temps de la pôle position jusqu'à ce que l'équipe se rende compte que le règlement prévoit que les temps des mulets ne peuvent être pris en compte. En course la situation est bien moins glorieuse puisque aucune voiture ne franchit la ligne d'arrivée..

Toyota 88C Le Mans 1988 n°36 – Ebbro – Lees/Hoshino/Sekiya (12e) et Toyota 88C Le Mans 1989 n°38 – Ebbro – Hoshino/Suzuki/Artzet (Abandon)


Image

Image


Toyota 89C-V – LM 1989 n°37T – Q-Model – Dumfries/Lees/Watson (Abandon)

Image


Trois Toyota 90C-V sont engagées en 1990 avc pour meilleur résultat la 6e place de la n°36 tandis que les deux autres voitures abandonnent.

Toyota 90C-V – LM1990 n°36– Q-Model – Lees/Sekiya/Ogawa et Toyota 90C-V – LM1990 n°37 – Q-Model – Suzuki/Dumfries/Ravaglia

Image

Image


1992 – 1994 : A cause de Peugeot et Porsche

Toyota se retire en 1991 pour prendre le temps de développer une voiture de sport 3,5 litres (12 cylindres maxi et 750 kg mini). Ce sera la très élégante TS10. Elle participe à la dernière course de 1991 au japon pour préparer la saison 1992 qu'elle entame de façon très favorable par une victoire à Monza.
Toyota s'aligne au Mans avec cinq voitures, trois TS010 et deux 92CV qui ne sont que des évolutions de la voiture de 1990. La météo exécrable cette année là se mèlera à la bagarre entre les deux principales candidates à la victoire. A part la TS010 n°7 éliminée sur accident avec .. une Peugeot, Toyota obtient un beau résultat avec les 2e, 5e, 8e et 9e place de la course.

Toyota TS010 – LM1992 n°33 – IXO – Raphanel/Sekiya/Acheson (2nd LM 1992)

Image

En 1993 cinq voitures sont de nouveaux engagées, trois TS010 et deux 93CV. Les TS010 ont plus évalué qu'il n'y paraît avec la suppression de carénages de roues arrières, l'aileron arrière repositionné, boite de vitesse renforcée et moteur optimisé. Une TS010 arrive à se glisser en première ligne entre deux Peugeot. Le début de course voit Eddie Irvine en tête de l'épreuve sur la n°36, tandis que Geoff Lees sur la 38 prend le relais quelques heures plus tard. Les ennuis commencent à arriver en début de soirée et Peugeot reprend l'avantage.La course se termine avec un triplé Peugeot, la meilleure Toyota terminant en 4e position,

Toyota TS010 – LM1993 n°36 – IXO – Irvine/Suzuki/Sekiya (4e LM1993)
Toyota TS010 – LM1993 n°36 – Ebbro – Irvine/Suzuki/Sekiya (4e LM1993)
Toyota TS010 – LM1993 n°38 – HPI Racing – Lees/Lammers/Fangio (junior))


Image

Image

Image


La fin des spécifications 3,5 litres et la déception de 1993 pousse Toyota à prendre du recul et à se faire représenter par un team privé avec deux Toyota 94C-V. Surprise la voiture mène la course avec plus d'un tour d'avance à moins de deux heures de la fin. Malheureusement la réparation d'une tringlerie de boîte de vitesses consommera quelques minutes au stand qui permettront à une Dauer Porsche de gagner, la Toyota terminant encore une fois seconde.

Toyota 94C-V – LM1994 n°1 – IXO/Altaya – Irvine/Martini/Krosnoff (2nd LM 1994)

Image


1995 -1999 : Le GT à toutes les sauces

La fin des années 1995 sont celles du renouveau de l'endurance grâce au Grand Tourisme. Mc Laren y gagnera une victoire aux 24 heures du Mans 1995.
En 1995 et 1996, les Toyota Supra LM ne seront jamais capable de suivre le rythme des Mc Laren, ce qui poussera Toyota à s 'éclipser en 1997 pour revenir avec une voiture bien plus ambitieuse en 1998.

Il s'agit de la GT One (ou TS020) qui comme les Porsche 911 GT1, Mercedes CLK GTR sont plus des prototypes que des GT dans l'esprit. La GT One est conçu par André de Cortanze, l'ancien « ennemi » à la base de la conception des Peugeot 905. La Toyota GT One concentre tout ce qui est autorisé par le règlement, le tout allié à une excellente aérodynamique.

Des le début des essais du Mans 1998, la GT One apparaît très rapide, l'une d'entre elles obtenant une première ligne. Malheureusement le rêve se transforme une fois de plus en cauchemar, la n°28 est retardée par des problèmes de freins puis de boîte de vitesse avant d'abandonner, la n°27 est retardée par des soucis de transmission. La troisième, la n°29 en tête de la course à 22h est finalement retardée par des problème de pignonerie de boîte de vitesse. Les Porsche connaissant elles aussi leur lot de soucis, la n°29 de Boutsen/Kelleners/Lees reprend la tête à 7h du matin avant de finalement abandonner à moins de deux heures de la fin de course. La meilleure Toyota GT One, et la seule à l'arrivée est la n°27 qui termine 9e.

Toyota GT One (TS20) – LM 1998 n°27 – Minichamps - Kagayama/Suzuki/Tsuchiya (9e LM 1998) et Toyota GT One (TS20) – LM 1998 n°27 – HPI Racing - Kagayama/Suzuki/Tsuchiya (9e LM 1998)

Image

Toyota revient en 1999 avec trois TS020 apparemment identiques à celles de 1998 mais en réalité corrigées sur une centaine de points. Comme souvent, Toyota aborde l'épreuve sans avoir préalablement participé à des courses. L'opposition est constituée de Porsche, BMW, Mercedes, Panoz, Nissan et le nouveau venu Audi.
Toyota domine les essais en monopolisant la première ligne. En Course la situation se gâtera rapidement. Problèmes de boîte de vitesse sur la n°1. Le retrait rapide en course de Mercedes suite à des problème de stabilité de ses voitures, Audi, Panoz et Nissan ne suivant pas le rythme la Toyota n°2 est assez confortablement en tête jusqu'à ce qu'une Porsche 911GT2 sortant des stands expédie Boutsen dans un mur de béton, détruisant la Toyota et mettant fin à la carrière du pilote belge. Les espoirs de Toyota repose désormais sur les épaules de l'équipage 100% nippon de la n°3, 4e à la mi course. L'équipage entame une remontée spectaculaire, pointant à moins d'une minute des leaders à une heure de la fin de course, continuant à grappiller du temps jusqu'à ce que l'explosion d'un pneu arrière mette fin au rêve qui voit Toyota terminer encore une fois à la seconde position.


Toyota GT One (TS020) – LM 1999 n°3 – Minichamps - Kagayama/Suzuki/Tsuchiya (2e LM1999) et Toyota GT One (TS020) – LM 1999 n°2 – HPI Racing – Boutsen/Kelleners/McNish (Abandon – accident LM 1999)


Image

Image


2012 – 2014 : Nouveau podium, nouveaux regrets

Après 13 ans d'absence, un intermède via la Formule 1, lui même terminé d'étrange façon et avec des regrets, Toyota revient au Mans en 2012 avec une TS030 Hybrid ; Initialement présentée en rouge et blanc, couleurs habituelles de Toyotas, elles deviendrons ensuite bleu et blanc (avec quelques détails rouges) le bleu symbolisant les produits hybrides chez Toyota.

Toyota aborde 2012 avec l'ambition d mettre fin à la domination d'Audi au Mans commencée en 2000. Le retour est opportun puisque Toyota remplace Peugeot qui a très subitement annoncé son retrait. Tandis que Peugeot et Audi ont misé sur une technologie Diesel Hybrid, Toyota arrive avec une technologie Essence Hybrid. La tentative est un échec avec deux abandons pour les voitures n°7 et n°8 mais la technique hybride n'y est pour rien, un accident et un problème moteur expliquant ces abandons.

Toyota TS030 Hybrid – LM2012 n°8 (race specifications) – Spark – Davidson/Buemi/Sarrazin (abandon LM 2012)

Image

En 2013 les deux TS030 font nettement mieux puisqu'elles terminent 2e et 4e.

En 2014 Toyota revient avec deux TS040 ultra performante. Cette performance leur permettra d'ailleurs de terminer la saison en ayant délogé Audi de son titre de Champion du Monde WEC pour prendre le titre. Toutefois une fois de plus l'expérience d'Audi, une certaine malchance de Toyota, peut être le fait de n'être venu qu'avec deux voitures aux éditions 2012-2014 des 24 heures du Mans, ne permettra pas à Toyota de quitter la Sarthe victorieuse. Un accident très tôt dans la course sous la pluie pour la voiture n°8, un problème électrique pour la n°7 menant à son abandon n permettent pas à Toyota de faire mieux que la 3e position avec la voiture accidentée mais rescapée alors que leurs performances devaient certainement permettre d'envisager un doublé victorieux.

Toyota TS040 Hybrid – LM2014 n°8 – Spark – Davidson/Buemi/Lapierre (3e LM 2014)

Image

Toyota TS050 Hybrid – LM2018 n°8 – Spark – Alonzo/Buemi/Nakajima (1e LM 2018)

Image

Enfin la victoire attendue pour Toyota....
Malheureusement après le retrait des grands rivaux des dernières années Audi et Porsche largement suite au Dieselgate de Volkswagen...
Mais l'histoire retiendra la victoire de 2018. En l'absence de très grande concurrence (quoique en 2017 Porsche elle même a du cravacher contre les LMP2 pour arracher la victoire) Toyota était obligée de gagner avec panache d'où un rythme endiablé de course pour battre le record de distance.
Mais avec seulement deux voitures en 2018 le risque de défaillance n'était pas nul.
Et Alonzo à la recherche de son Graal, a apporté sa science de la course et sa vitesse, lui qui mettra fin à sa carrière en F1 à la fin de 2018. Il a donc tout fait pour gagner Le Mans en espérant rejoindre Graham Hill comme seul pilote de l'histoire à avoir gagné Le Mans, le GP de Monaco et Indianapolis 500.

A bientôt

Eric B.
Dernière édition par Eric B. le Dim 27 Jan 2019 17:20, édité 3 fois.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23266
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Jeu 4 Juin 2015 07:12

Top de chez Éric ;)


ayrton83 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2912
Inscription: Sam 12 Mai 2012 08:08
Localisation: Draguignan var 83

Messagede ayrton83 » Jeu 4 Juin 2015 13:50

superbe auto , vue au mans , mais notamment au paul ricard pour les premiers essais du WEC . au dessus des stands quand l auto par en électrique sur quelques dizaines mètres puis le moteur vrombissant le relais " Magique "
FORZA FERRARI


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23266
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Jeu 4 Juin 2015 19:08

super résumé ...qui me donne envie de ressortir mes nipponnes

..j adore les asiatiques ...et j'en suis Ravy

moi j ai ça en stock et une Toyota que je dois ressortir des cartons

la Mazda est une tuerie de détails et de finesse

Image

Image


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1033
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Ven 5 Juin 2015 15:47

Salut Thierry,

Dark a écrit:
super résumé ...qui me donne envie de ressortir mes nipponnes

..j adore les asiatiques ...et j'en suis Ravy

moi j ai ça en stock et une Toyota que je dois ressortir des cartons

la Mazda est une tuerie de détails et de finesse

Image

Image



J'ai c'est deux voitures japonaise du Mans de c hez Auto Art Signature , la Nissan et la Mazda, elles sont effectivement très belles et très détaillées. Elles o,nt aussi l'avantage de représenter des Le Mans cars modernes et j'aurais bien aimé qu'Auto Art signature ait développé un peu cette gamme et ce thème..

Eric B.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23266
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Ven 5 Juin 2015 16:29

pourquoiil n yen a pas d autres :?:


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1033
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Ven 5 Juin 2015 17:36

Hello Thierry,

De la qualité (que tu décris) de la Mazda et de la Nissan à ma connaissance non..

Pour parler japonaise une Toyota GT One à ce niveau, ou sur les sujets plus généraux qui nous intéressent une Porsche 917 ou 956 à ce niveax auraient été extraordinaires..

Mais j'ai vu certains tempéter sur SMC contre les commerciaux des fabricants récemment !!! ;) On se demande effectivement à quoi ils pensent.


Eric B.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23266
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Ven 5 Juin 2015 19:48

Eric B. a écrit:
Hello Thierry,

De la qualité (que tu décris) de la Mazda et de la Nissan à ma connaissance non..

Pour parler japonaise une Toyota GT One à ce niveau, ou sur les sujets plus généraux qui nous intéressent une Porsche 917 ou 956 à ce niveax auraient été extraordinaires..

Mais j'ai vu certains tempéter sur SMC contre les commerciaux des fabricants récemment !!! ;) On se demande effectivement à quoi ils pensent.


Eric B.



Ddommage car elles sont magnifiques ....merci de ta reponse


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1033
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Dim 30 Aoû 2015 00:24

Bonsoir,

Juste un petit update avec l'ajout de la voiture du Mans 2014.

Eric B.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23266
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Dim 30 Aoû 2015 01:09

Vu ;)


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1033
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Dim 27 Jan 2019 17:21

Mise à jour 2018


Antoine Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7233
Inscription: Sam 10 Déc 2011 14:51
Localisation: Provence Alpes Côte d'Azur

Messagede Antoine » Mer 13 Fév 2019 20:16

Magnifique en tout cas.
Antoine. L'homme est la pièce rapportée de la Nature : il passe son temps à mesurer...


toutazimuth Hors ligne

 
Messages: 302
Inscription: Dim 2 Nov 2014 23:27

Messagede toutazimuth » Mer 13 Fév 2019 22:38

c'est super beau et colorié, c'est indéniable.
Mais que c'est petit le 1/43eme ! ça me laisse rêveur.



Retourner vers Galerie Eric B.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


cron