DS3 Performance 2018

Modérateurs: Antoine, Xaneaze

DS3 Performance 2018
Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Jeu 14 Déc 2017 07:39

Résumé de ce qui a été posté en vrac sur le forum concernant l’achat d’une DS3 Performance 2018


Livrée en mars
DS3 Performance _ 208cv usine/1100kg_le châssis a été entièrement revue par apport à l’ancienne version DS3 Racing, la DS3 Performance se voit adopter un différentiel auto bloquant Torsen sur le train avant et des gros freins de type « Brenbo « , à priori, l’ensemble, très efficace sur route de montagne.

Extrait de l’essai de l’Automobile Magazine

« Il faut dire aussi que DS a sérieusement revu sa copie initiale, avec un gros travail sur les liaisons au sol dont des triangles spécifiques et des pneumatiques plus étroits "copiant" moins la route (205 au lieu de 245 mm de largeur, mais toujours en profil 40 R 18). Surtout, comme la 208 GTi by Peugeot Sport, également forte de 208 ch, la "3" a eu la bonne idée de s’adjoindre les services d’un différentiel à glissement limité de type Torsen pour, cette fois, pouvoir faire passer toute la puissance au sol. Résultat: la motricité est sans faille et grâce à une direction à assistance électrique bien calibrée, les habituels effets de couple provoqués dans le volant par ce genre d’autobloquant ont presque disparu. Tout est réuni pour profiter sans retenue de cette super GTi à la tenue de route diabolique, amortie aux petits oignons, au freinage en béton et au confort tout à fait acceptable – pour ce genre de bombinette s’entend –, malgré une évidente fermeté à basse vitesse. »

Et encore :

« Tout paraît facile au volant de cette DS 3 dont la direction, certes peu communicative, est si incisive que l’on conduit sans effort, presque du bout des doigts. On se prend vite au jeu. Parfois même très vite, car, avec ses 208 ch et ses 300 Nm de couple, le 1.6 THP emprunté à sa lionne de cousine n’amuse pas vraiment le terrain. Très linéaire dans ses montées en régimes et manquant de voix, ce petit quatre-cylindres turbo joue, en revanche, le registre de l’efficacité redoutable. En témoignent les épingles que l’on peut enrouler tout en souplesse sur le troisième rapport, mais aussi les vitesses de passage déraisonnables atteintes dans les enfilades de ces routes varoises serrées. Oui, elle porte bien son nom cette DS 3 Performance, d’autant que dans son genre, elle réalise très certainement la meilleure synthèse entre sportivité, luxe, confort et polyvalence« 

La version commandée gris anthracite/toit noir, elle fait moins cakou que la version noir mate

Image


Image



Image


Image


Image

Ce matin, essaie de la version série limitée black mate.
Qlqs photos seront prises et débrief assuré sur les sensations de première prise en main ;)


Image
Dernière édition par Chris06 le Ven 15 Déc 2017 07:06, édité 3 fois.
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Jeu 14 Déc 2017 11:45

Voici photo du modèle essayé ce matin



Image


Première impression :

-conduire très ferme, suspension virile et freins hyper réactif pour ne pas dire sec à souhait.
-Interieur très cosy mais sans surplus inutile
-Maintien latéral des sièges absolument efficace
-lorsque l’on commence à avoir le pied lourd, aucune ambiguïté, les accélérations sont franches et brutales
- Le sont du moteur feutré et roque à bas régime, reste plutôt discret ds les tours, même si le parcours ne m’a pas permis d’envoyer sévère longtemps car le parcours était très urbain, donc prudence, vigilance et civisme de rigueur.
- les virages sont absorbés complètement à « plats », sans aucun mouvement de caisse..

Conclusion : vraiment hâte de réceptionner la mienne !!!
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Ven 15 Déc 2017 09:13

Image



Image



Image
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Sam 16 Déc 2017 10:38

Qlqs photos de + de la version Black Mate


Image



Image




Image
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Dim 17 Déc 2017 10:54

Ci dessous, l’ancienne version « Racing »


Image



La nouvelle version « Performance «  ici en bi ton blanc et noir

Image
Dernière édition par Chris06 le Dim 17 Déc 2017 22:35, édité 1 fois.
Envoyer depuis mon ail faune


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 882
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Dim 17 Déc 2017 11:36

Salut Chris

Bon choix pour une jolie bombinette.
Citroen semble avoir voulu rendre sa petite "GTI" plus intégrable dans sa gamme et accessible à une plus large clientèle en la rendant plus discrète - mais pas moins performante - que l'ancienne version.

Eric B.


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Dim 17 Déc 2017 12:49

Eric B. a écrit:
Salut Chris

Bon choix pour une jolie bombinette.
Citroen semble avoir voulu rendre sa petite "GTI" plus intégrable dans sa gamme et accessible à une plus large clientèle en la rendant plus discrète - mais pas moins performante - que l'ancienne version.

Eric B.


Salut Eric, c’est exactement cela, elle est moins radicale que la 208 GTI « by Peugeot Sport » mais, elle est équipée des mêmes solutions techniques pour passer correctement la puissance au sol en sortie de virage, et notamment le fameux différentiel « Torsen » (dont n’est pas équipé la 208 GTI classique) qui lui faisait grandement défaut sur la feu version « Racing », mais aussi la réduction des largeurs de pneus qui passe de 245 à 205 et toujours en 40x18 pouces, dernier point qui permet d’eviter de trop faire remonter des informations d’irregularité de revêtement de route.
Les voies ont été aussi élargies à l’avant ainsi qu’a l’arrière. La garde au sol à été revue à la baisse...
J’ai vraiment hâte de la voir devant chez moi..ceci dit, moins radical, ça reste une auto qui donne des sensations très proche d’un modèle de compétition, les suspensions sont très fermes à bas régime, les gros freins (Brembo) absolument « bloqueurs » de caisse à la moindre sollicitation.
Quand au mouvements de caisse, il n’y en a aucun, un vrai kart.
A priori, touts les comparatifs lu semblent aller ds la même direction, cette DS3 Performance est passée un cran au dessus en terme d’efficacité de liaisons au sol par apport à l’ancienne version Racing, et ne parlons pas de l’augmentation Du couple moteur qui passe de 275Nm à 300Nm...
Mais, évidemment, tout cela n’a rien de raisonnable :roll:






Image
Dernière édition par Chris06 le Jeu 21 Déc 2017 09:55, édité 4 fois.
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Dim 17 Déc 2017 20:53

Jolie photo


Image
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Lun 18 Déc 2017 20:31

Encore un lien (avec vidéo) de l’essai de la DS3 Performance pour les amateurs de voitures rapides..

https://www.google.fr/amp/www.largus.fr ... 37385.html
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Mar 19 Déc 2017 08:48

Taillée pour les Alpes



Image
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Mer 20 Déc 2017 09:41

Un article intéressant du Point Magazine:

« Actualité Automobile Essais
DS 3 Performance : c'est de la bombe !
Le modèle le plus musclé de la gamme DS change d'appellation et de braquet. Revue en profondeur, elle vise désormais le titre convoité de reine des GTI.
PAR JEAN-LOU COLIN
Publié le 22/03/2016 à 07:00 | Le Point.fr
DS3 PERFORMANCE


Il faut un sacré coup de volant, un bel aplomb et de sérieux arguments pour venir titiller des autos du calibre de la Renault Clio RS, de la Peugeot 208 GTI ou de la Mini Cooper S. La DS 3 Racing a eu le courage de s'y risquer et, même si elle n'est pas parvenue à vraiment s'imposer, elle a montré de belles dispositions. Sérieusement revue et corrigée, elle devient DS 3 Performance et hausse sérieusement le niveau de ses prestations. Au point qu'entre sport et confort, efficacité et performance, nous ne sommes pas loin de penser qu'elle propose à présent le meilleur compromis de la catégorie.

CE QUI CHANGE

Ne l'appelez plus Citroën. Simplement DS, et rien d'autre. Une marque premium à part entière, comme souhaité par le groupe PSA. Après ses frangines DS 4 et DS 5, DS 3 adopte donc l'identité propre à DS qui, visuellement, se traduit essentiellement par une nouvelle calandre baptisée DS Wings, en référence à ses ailes chromées qui s'étirent sous les projecteurs. Pour le reste, au plan général, on note l'arrivée d'une motorisation essence trois cylindres Pure Tech 130 ch et d'une vraie boîte automatique à 6 rapports avec le Pure Tech 110 ch. L'offre de personnalisation est par ailleurs encore élargie, avec de nouvelles combinaisons de teintes de carrosserie et de toit.

En ce qui concerne la version sportive Performance (ex Racing), l'évolution est nettement plus conséquente. Le moteur 1.6 THP a ainsi été complètement remanié pour s'adapter à la norme Euro 6. Nouvelle culasse, nouvel équipage mobile et turbo plus gros lui permettent d'afficher une puissance de 208 ch, agrémentée d'un couple de 300 Nm, contre 202 ch et 275 Nm auparavant. Les émissions de CO2, ramenées de 149g/km à 125 g/km, permettent quant à elles d'échapper au malus. Le châssis a lui aussi été peaufiné, avec une assiette abaissée, des voies élargies, une géométrie de train avant, des lois d'amortissement et une direction assistée revues et, surtout, l'adoption d'un différentiel autobloquant de type Torsen.
DS3 PERFORMANCE © Jean-Brice Lemaljeanbrice@gmai DS
La DS3 Performance reste proposée en carrosserie berline ou Cabrio (supplément de 2 500 euros), avec un choix de combinaisons de teintes porté de deux à six pour la première, et à quatre pour la seconde. Le prix de la version standard est de 27 950 euros. S'y ajoute, c'est une nouveauté, une finition Black Special (+ 5 000 euros) qui propose, entre autres, une présentation spécifique, avec caisse noir mat agrémentée de baguettes latérales carbone et toit doré (Gold Pearl). À titre indicatif, la Clio RS (200 ch) est affichée à partir de 26 050 euros, la 205 GTI (208 ch) à 25 900 euros et la Mini Cooper S (192 ch) à 25 050 euros.
LA VIE À BORD

À l'intérieur, comme l'ensemble de la gamme DS3, la Performance bénéficie de quelques timides aménagements. La casquette de la planche de bord est ainsi habillée d'un matériau plus valorisant et un écran tactile de 7 pouces fait son apparition. Il peut hériter de l'interface pour smartphone Mirror Screen (200 euros) et reçoit un système de navigation, en série sur la Black Special, en option (800 euros) sur la version standard. Dommage que le graphisme soit déjà un peu dépassé et que les chiffres apparaissent beaucoup trop petits. De manière générale, la présentation reste assez flatteuse, mais mériterait, pour être cataloguée de premium, des plastiques de meilleure qualité en partie basse. Avec un décor noir brillant et des sièges baquets recouverts de suédine, le Pack Style Performance apporte à l'ensemble une touche sportive. Correcte, la dotation en équipement est complétée, sur la version Black Special, par un système hi-fi, une aide au stationnement avec caméra de recul et le freinage d'urgence en ville (Active City Brake). Pour le reste, la Performance conserve toutes les fonctionnalités de la DS 3, avec un coffre dont la capacité peut être portée de 275 à 800 litres en rabattant la banquette arrière.
L'AVIS DU POINT AUTO

Faisant bien les choses, DS n'a pas hésité à fermer une route pour nous permettre de juger pleinement des capacités de son bolide. Une vraie spéciale de rallye ! En fait, celle de Collobrières, emblématique du rallye du Var. Et, le moins que l'on puisse dire est que la DS 3 Performance y fait forte impression. Côté moteur, avec un peu plus de couple et de puissance, ainsi qu'une démultiplication légèrement raccourcie, le petit quatre cylindres turbo se montre encore plus disponible. Cela permet de rester plus facilement en troisième dans les enchaînements, en ne réservant la deuxième qu'aux virages les plus serrés. La conduite y gagne en fluidité, sans rien perdre en efficacité. Ça pousse fort à tous les régimes et la boîte suit le mouvement, avec des passages rapides et bien guidés. Le freinage, mordant et endurant est également au diapason. On regrette juste que, pour parfaire l'ambiance, la sonorité de l'échappement ne soit pas un peu plus démonstrative.

Mais, le vrai changement, c'est la manière dont cette fougue mécanique est digérée par le train avant. C'est le miracle Torsen. Bien aidé, il est vrai, par une nouvelle monte pneumatique en Michelin Pilot Sport. Oubliez les pertes de motricité à la réaccélération, les effets de couple dans le volant et le phénomène de « copiage » du profil de la route. L'adhérence des roues motrices est bluffante, même sur le mouillé en déconnectant l'ESP. Les roues à peine droites, on peut donc réaccélérer franchement en sortie de virage, pour se catapulter dans le suivant.
Collé au bitume, le train arrière se contente, lui, de suivre le mouvement, attestant que c'est bien un comportement facile et relativement grand public qui a été recherché. En atteste d'ailleurs le travail des suspensions, suffisamment fermes pour assurer un bon maintien de la caisse, mais assez tolérantes pour ne pas transformer ces petites routes bosselées en parcours de rodéo. Les sportifs purs et durs préféreront peut-être la 208 GTI by Peugeot Sport, au comportement plus radical et plus adapté au circuit, mais, pour une utilisation plus large sur route, la DS 3 Performance fait à nos yeux désormais figure de référence »


http://www.lepoint.fr/automobile/essais ... 47_651.php



Image
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Sam 23 Déc 2017 09:19

Encore une photo de la bestiole (en livrée black mate) en attendant sa livraison... :cry: en espérant qu’il n’ai pas de retard...


Image
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Lun 25 Déc 2017 11:18

À propos du cœur vibrant de la DS3 Performance
source http://www.designmoteur.com/2016/01/ds3-performance/


Moteur 1,6 l THP 205 – Peugeot
Bloc essence d’une cylindrée de 1 598 cm3. Le 1.6L THP 208 S&S est un moteur turbo (Turbocompresseur Twin-Scroll) essence à injection directe, issu de la base moteur Prince développée en coopération avec BMW Group.

Le moteur EP, parfois dénommé « moteur Prince », est un moteur thermique automobile à combustion interne produit par la Société Française de Mécanique. Issus d’une collaboration entre le groupe PSA et BMW, ils été élus plusieurs fois « Moteur international de l’année » et sont produits à la Française de Mécanique (crée en 1969 par Renault et Peugeot, devenu à 100% une filiale de PSA Peugeot Citroën, depuis 2013).

En 2014, le magazine spécialisé britannique Engine Technology International décerne le Prix du moteur de l’année dans la catégorie 1,4 l à 1,8 l.

Cette famille se caractérise par des moteurs 4 cylindres en ligne essence quatre temps, refroidi par eau, entraînés par une chaîne de distribution. Le bloc moteur aluminium est taillé et alésé dans la masse. Il est doté d’une culasse aluminium à 16 soupapes avec arbres à cames en tête et d’un vilebrequin 5 paliers.

Dans un cylindre moteur - Peugeot
Dans un cylindre moteur – Peugeot
Plusieurs technologies sont mises en œuvre telles que la distribution variable Valvetronic et double VANOS développées par l’allemand BMW. La suralimentation par turbocompresseur permet à ces moteurs à injection directe de 1 598 cm3 d’atteindre plus de 200ch et 275Nm dès les bas régimes, le tout sur une plage étendue. En effet la version 200ch annonce sa puissance maximale de 5 500 à 6 800 tr/min et son couple maximal dès 1 700tr/min jusqu’à 4 500tr/min.

En 2014, une motorisation 1.6 l THP Euro6 de 208 ch a été développé pour la Peugeot 208 GTi 30th. Peugeot annonce pour sa super 208 GTi : le régime* est de 6 000 tr/min. Le couple** maxi est de 300 Nm.

*Le régime est la vitesse de rotation du moteur. Le régime se mesure en tours par minute. Les tours par minute sont à convertir en radians par seconde pour les calculs en physique. Pour l’automobile, le régime le plus faible est celui du ralenti (point mort) et se situe entre 600 et 900 tours/min. Le régime maximal se situe en général entre 4000 et 8000 tours/min.

**Le couple est une notion qui traduit la force que le moteur donne dans son mouvement. Mesuré en Newton, avec un ordre de grandeur se situe entre 100 et 300 N.m



Image



Image




Image
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Mar 16 Jan 2018 21:49

Le compte à rebours continu....miam



Image
Envoyer depuis mon ail faune


Antoine Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7041
Inscription: Sam 10 Déc 2011 14:51
Localisation: Provence Alpes Côte d'Azur

Messagede Antoine » Ven 19 Jan 2018 22:45

Beau bloc moteur
Antoine. L'homme est la pièce rapportée de la Nature : il passe son temps à mesurer...


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Ven 19 Jan 2018 23:45

Antoine a écrit:
Beau bloc moteur


Petite cylindrée, mais sacrément péchu....300Nm... imagines, la 205 GTI 1,9l faisait 164Nm...sans commentaire....
Envoyer depuis mon ail faune


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Sam 17 Fév 2018 09:08

L’échéance se rapproche.....
Envoyer depuis mon ail faune


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 882
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Sam 17 Fév 2018 12:16

Alors! c'est quel jour exactement?

Eric B.


Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5511
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Sam 17 Fév 2018 13:09

Eric B. a écrit:
Alors! c'est quel jour exactement?

Eric B.



Pas encore de date posée, elle est annoncée pour 1ère dizaine de Mars..
Envoyer depuis mon ail faune



Retourner vers Galerie de Chris06

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité