Mille Miglia

Modérateurs: Antoine, Xaneaze

Mille Miglia
Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Jeu 29 Jan 2015 21:10

Introduction

Les Mille Miglia (ou Mille Miles) était l'une des courses automobiles les plus célèbres au monde. Disputée en Italie et sur route ouverte, elle attira les plus grands pilotes et les marques les plus prestigieuses. Cette course, élevée aujourd'hui au rang de mythe, s'est disputée à vingt-quatre reprises entre 1927 et 1957, dont treize fois avant la Seconde Guerre mondiale et onze fois après.

La course fut créée par les jeunes comtes Aymo Maggi et Franco Mazzotti, en réponse, semble-t-il, de la perte du Grand Prix d'Italie par leur ville de Brescia. Avec un groupe d'associés fortunés, ils établirent un circuit en forme de huit allant de Brescia à Rome et retour pour une distance parcourue d'environ 1 618 kilomètres, soit 1 005 milles. La première course eut lieu du 26 au 27 mars 1927.

L'originalité de cette épreuve était de faire courir des voitures d'endurance sur routes, et non sur circuit.

La course sera une première fois suspendue en 1939 à la suite d'un accident ayant entraîné la mort de nombreux spectateurs lors de l'épreuve de 1938. Elle sera définitivement arrêtée en 1957 à la suite de l'accident mortel d'Alfonso de Portago et de son copilote qui entraîna la mort de neuf spectateurs.



Mille Miglia 1930

Mythe et légende : Varzi contre Nuvolari - La victoire tous feux éteints

L'ouvertre de ce sujet fait suite à un échnage qui a eu lieu sur un "post" concernant le salon de Nuremberg 2015 et le programme de nouveautés CMC, proposant l'Alfa Romeo 1750 victorieuse de la course.

S'en est suivi une interrogation sur l'histoire, voulant que Nuvolari avait gagné la course après avoir trompé la vigilence de Varzi, le rattrapant tous feux éteints.

Transfert ici des échanges sur le sujet avec la certitude que la grande course que furent les Mille Miglia nous permettront d'ouvrir de grandes pages d'échnages et de documentation.



Voilà quelques informations sur le sujet de la Mille Miglia 1930. Il semblerait que pas mal de choses soient de l'ordre du mythe!!

Mille Miglia 1930

Malheureusement beaucoup de texte en anglais, mais un certain concensus semble indiquer que la victoire liée à l’extinction des feux par Nuvolari serait plutôt de l’ordre du mythe, mélange d’imagination populaire voire d’erreur de traduction et ne correspondrait pas aux faits (position sur la route, horaire de la course, faits de course etc... )

Voila ce que je trouve sur certain sites -


Wikipedia sur Varzi’

Il fait l'impasse sur le Grand Prix de Monaco pour disputer les Mille Miglia où il est confronté à la qualité de pilotage de Tazio Nuvolari assisté de Battista Guidotti qui, selon la légende, terminent la course tous feux éteints afin de tromper la vigilance des commissaires de course qui annoncent ainsi à Varzi qu'il est premier. Tandis que Varzi baisse de rythme, persuadé de remporter la course, son rival, en tête, accroît peu à peu son avance. Lorsque Varzi découvre, une fois arrivé, qu'il est second, il se sent trahi d'une part par le directeur d'écurie Vittorio Jano qui n'a pas pris la peine de clarifier la situation, d'autre part par Nuvolari. L'amitié entre les deux pilotes est brisée à l'issue de cette course. Giuseppe Campari déclare à la fin de la course : « Ce soir, pour battre Nuvolari, nous aurions souhaité le diable. Et peut-être même qu'il n'en aurait pas été capable… »


Le reste malheureusement principalement en anglais sur la course, les faits et le mythe.

http://www.grandprixhistory.org/mille_miglia_1930.htm

Nuvolari assumed the lead on time. Having started behind Varzi who was now in second but ahead of Nuvolari on the road the Mantovan crept ever closer to his rival. Legend has it that he had switched off his lights in the early light of dawn only to switch them on as he overtook the surprised Varzi. Other reports had it that Vittorio Jano, fearing that his leading cars would ruin themselves fighting for first place actually told Varzi that he was leading and to ease up. In Nuvolari's case Jano knew that words were not enough to slow down the Mantovan and had attendants carry him off to rest. In any case Nuvolari had the race well in hand at that time setting a new record average speed of 100 kph. The cars of Alfa Romeo would come in 1-2-3-4.
Varzi, was seething with rage, furious that all along the latter part of the course and at every control he was informed that he was in the lead. This he said caused him to slacken his pace over the last 100 miles only to find Nuvolari directly on his heels. And so this famous rivalry that would enthrall a nation deepens ...

Nuvolari pris la tête de la course au temps. Ayant commencé la course derrière Varzi qui était à ce moment second au classement mais devant sur la route, le natif de Mantou se rapprocha de plus en plus de son rival. La légende veut qu’il ait éteint ses phares dans la lumière blafarde du petit matin et ne les ralluma que quand il dépassa Varzi qui en fut surpris. D’autres compte rendus disent que c’est Vittorio Jano, craignant que ses voitures de tête ruinent leur course en se battant pour la victoire, qui aurait annoncé à Varzi qu’il menait aisément la course et qu’il pouvait ralentir. Jano savait pour ce qui était de Nuvolari, les mots n’auraient pas suffit à le ralentir et il envoya des équipiers l’emmener se reposer. Dans tous les cas, Nuvolari avait bien la course en main à ce moment là, établissent un nouveau record à plus de 100 km/h de moyenne. Les voitures d’Alfa Romeo tenaient les 1ere, 2eme, 3 eme et 4eme place.
Varzi écumait de rage, furieux que pendant toute la fin de la course et qu’à tous les contrôles il avait été informé qu’il était en tête. Ceci, dit-il, l’avait poussé à lever le pied au cours des 100 derniers miles, pour finalement trouver Nuvolari sur ses talons. C’est ainsi qu’une rivalité qui passionnait toute l’Italie s’accru.



http://forums.autosport.com/topic/25075 ... le-miglia/

Here some excerpts from the book MILLE MIGLIA Edita S.A., Lausanne, 1981 by the authoritative Giovanni Lurani.

"The fourth Mille Miglia started at 11 am on April 16.

"Thirty cars out of a total field of 135 were six-cylinder, supercharged Alfa Romeos.

"The rivalry between Varzi and Nuvolari was evident. Nuvolari had the advantage of starting 10 minutes after his opponent, which enabled him to learn the situation at each control.

"At the Ancona control, Nuvolari was one minute ahead of Varzi and both of them were driving flat out. On the second passage through Bologna, Nuvolari/Guidotti had increased their lead to almost seven minutes, due largely to Varzi/Canavesi being delayed by two punctures.

"Nuvolari set up new records on all the Veneto sectors, closing up on Varzi who had left the starting line 10 minutes before him. At Feltre, Varzi had given up the struggle. On the descent at Arsié, he recognized Nuvolari far behind by the headlight arrangement. With Olympic calm, he turned to his co-driver--"it's him". But Nuvolari, not only wanted to win, he wanted to arrive at the finishing line before Varzi. It was at this point that the legend was born that Nuvolari closed up on his rival with his headlights off (it was dusk), switching them on suddenly as he overtook Varzi near Lonato on the outskirts of Brescia. Nuvolari went on to finish the race in record time. He and his partner, Guidotti, were the first drivers to have exceeded an average of 100 kilometers an hour--60 mph.".

Voici quelques extraits du livre Mille Miglia Edita SA, Lausanne 1981 de l’auteur qui fait autorité sur le sujet, Giovanni Lurani

Les quatrièmes Mille Miles commencèrent à 11h00 du matin le 16 avril.
30 voitures sur un total de 135 étaient des Alpha Romeo à moteur 6 cylindres compressés.

La rivalité entre Varzi et Nuvolari était évidente. Nuvolari avait l’avantage de partir 10 mn après son adversaire, ce qui lui permettait de connaître la situation de course à chaque contrôle.

Au contrôle d’Ancona, Nuvolari avait une minute d’avance et les deux pilotes pilotaient à leur maximum. Au deuxième passage à Bologne, Nuvolari/Guidotti avaient augmenté leur avance à presque 7 mn, largement dues au fait que Varzi/Canavesi avaient été ralentis par deux crevaisons.

Nuvolari établit de nouveaux records sur tous les secteurs de Veneto, se rapprochant de Varzi qui était parti 10mn avant lui. A Feltre, Varzi avait abandonné la lutte. A la descente d’Arzié, il reconnut Nuvolari qui était encore assez loin derrière lui à la forme de ses phares. Avec un calme olympien, il se tourna vers so copilote et lui dit « c’est lui ». Mais Nuvolari voulait non seulement gagner, il voulait aussi couper la ligne d’arrivée devant Varzi. C’est à ce moment de la course que la légende voulu que Nuvolari se rapprocha de son rival lumières éteintes (c’était le crépuscule), les rallumant subitement au moment où il dépassa Varzi près de Lonato aux environs de Brescia. Nuvolari finit la course en un temps record. Lui et son partenaire, Guidotti, furent le premier équipage à terminer la course à une vitesse moyenne de 100km/h (soit 60 mph).



http://forums.autosport.com/topic/25075 ... le-miglia/

AUTOMOBIL-REVUE 1930, No. 32, page 4: ....."The contest will take place from Saturday, 12th to Sunday, 13th. As starting time 11:00 a. m. has been scheduled....."

AUTOMOBIL-REVUE 1930, No. 34, page 3: ....."Over 130 cars entered for the start, which was given in two series. With an incredible participation from the public the first segment, commercial vehicles and racing cars up to 1100 cc, were sent into the race at 11 a. m....."
....."After a short lunch break followed the start of the aces....."

AUTOMOBIL-REVUE 1930, No. 36, page 3: ....."In Brescia at the start, the whole town was up on its legs, stayed up -more or less- and when the first cars returned Sunday morning, they were still up. At the Piazza Centrale stood an illuminated display board to show telegraphic news. When at 4 a. m., the news arrived that the drivers had reached Feltre, a torchlight procession moved to the place of arrival....."

Quote from the Lurani post: It was at this point that the legend was born that Nuvolari closed up on his rival with his headlights off (it was dusk)
This must be a mistake in the English translation. It could not have been dusk, because it was dawn. In German dawn and dusk is the same (=Dämmerung), but you add the word morning or evening to specify the time of the day. Maybe Italian is similar and the translator erred


AUTOMOBIL-REVUE 1930, No. 32, page 4: ....."La compétition se déroulera du samedi 12 au dimanche 13. Le départ est prévu à 11 heures du matin…...."

AUTOMOBIL-REVUE 1930, No. 34, page 3: ....."Plus de 130 voitures prirent le départ qui fut donné en deux séries. Avec une incroyable participation du public, la première série, constituée des voitures de série et des voitures de course jusqu’à 1100cc fut lancée à 11h00.
....."Après une courte pause pour le déjeuner, suivi le départ des champions”.."

AUTOMOBIL-REVUE 1930, No. 36, page 3: ....."A Brescia, au départ, toute la ville était debout, resta plus ou moins sur ses jambes, et quand les voitures revinrent le dimanche matin, les gens étaient encore debout. A la Place Centrale, il y avait un panneau illuminé qui donnait les nouvelles du télégraphe. Quand, à 4h00 du matin, les nouvelles arrivèrent que les pilotes avaient atteint Feltre, une procession à la torche se déplaça vers le lieu de l’arrivée...

Note de l’article de Lunari : C’est à ce moment que la légende qui voulait que Nuvolari avait rattrapé son rival tous feux éteints naquit (c’était le crépuscule)
Il doit s’agir d’une erreur de traduction en anglais. Il ne pouvait pas s’agir du crépuscule puisque c’était l’aube. En allemand crépuscule et aube se disent de la même façon (=Dämmerung), mais en ajoutant le mot « matin » ou « soir » pour spécifier le moment de la journée. Il est possible qu’en italien il en soit de même et que le traducteur se soit trompé.


http://forums.autosport.com/topic/25075 ... le-miglia/

The 1930 MM was in April 12/13.
Nuvolari’s starting time, according to Canestrini, was 1:22 p.m.
In the early MM no starting ramp.
In the early MM arrivals were at night.
No known break in the start sequence: a fixed interval between 1 and 2 minutes in each MM.
The extra lampgear was due essentially to the Feltre-Primolano-Bassano section, very difficult and very dark with practically no straight-lines and villages to cross.
Between Ancona and Bologna (200 kms) Nuvolari had chunked six minutes out of Varzi’s advantage (in the Ancona checkpoint the cars were divided by less than 1 minute in actual time and both drivers were told by the Scuderia to keep their speed) It took 200 more kms. for Tazio to take the other four minutes when he was spotted by Varzi between Bassano and Vicenza. The “It’s him” story is belivable, since drivers were constantly in touch with the situation of the race and the last checkpoint was in Treviso, some 40 kms before.
After Bassano it was all flat out to Brescia, about 120 kms. It is likely that the two cars cruised towards home, when, around 5:20 a.m., between Peschiera and Lonato (30 kms off Brescia) , or wherever, Nuvolari turned off his lights (no need for them anymore) and asked Varzi for road.
Hence the legend.
Nuvolari, no longer a young man, desperately needed a legend, this MM being by far his most popular of the scarce wins he had up to then. Varzi, his junior by several years, had always been a step ahead of him.
When the English-speaking press discovered Guidotti some 20/30 years ago, the old man decided that his big moment had come at last. His interviews are filled with trivia with little regard to actual truth, and sometimes he tells farfetched or even made up stories to make the interviewer happy. Of course the MM headlight story was then unearthed and furiously re-told.

Les Mille Miglia 1930 eurent lleu le 12/13 avril.
D’après Canestrini, l’heure de départ de Nuvolari fut 13h22.
Lors des premiers Mille Miglia il n’y avait pas de rampe de départ.
Lors des premiers Mille Miglia les arrivées se faisaient de nuit.
A notre connaissance, il n’y a pas eu de rupture connue dans la séquence de départ : il y avait un intervalle d’entre 1 et 2mn dans chacune des Mille Miles.
Les phares additionnels étaient principalement rendus nécessaires sur le tronçon Feltre – Primolano – Bassano, très difficile et très sombre avec quasiment pas de parties droites et beaucoup de villages à traverser.
Entre Ancona et Bologne (200 km) Nuvolari avit repris 6 mn sur l’avantage de Varzi (au contrôle d’Ancona les voitures n’étaient séparées que d’une minute en temps réel et les deux pilotes reçurent comme instruction de l’équipe de maintenir leur allure). Il fallu 200km de plus pour à Tazio pour reprendre les 4 autres minutes, moment auquel il fut repéré par Varzi entre Bassano et Vicenza. L’histoire du « C’est lui » est crédible parce que les pilotes étaient en permanence au courant de la situation de course et le dernier contrôle avait été à Trévise, quarante kilomètres plus tôt.
Après Bassano, c’était à fond jusqu’à Brescia, soit environ 120 km. Il est vraissemblable que les deux voitures fonçaient vers l’arrivée, quand vers 5h20 du matin, entre Peschiera et Lonato (à 30 km de Brescia) – ou autre part – Nuvolari éteint ses feux (il n’en avait plus besoin) et demanda à Varzi le passage.
D’où la légende..
Nuvolari, qui n’était plus un jeune homme, avait désespérément besoin d’entrer dans la légende, ces Mille Miglia étant de loin la plus populaire des victoires qu’il avait jusqu’alors. Varzi, qui avait plusieurs années de moins que lui avait toujours été un peu meilleur que lui.
Quand la presse anglophone découvrit Guidotti il y a 20/30 ans, le vieil homme pensa que son moment était enfin venu. Ces interviews furent constellés de petites anecdotes sans grand rapport avec la vérité historique, et parfois il racontait des histoires tirées par les cheveux ou construites de toutes pièces qui faisaient plaisir aux journalistes. Bien entendu cette histoire de phares aux Mille Miglia fut alors ensuite déterrée et reprise à l'envie.



http://www.alfaworkshop.co.uk/alfa_rome ... glia.shtml

1930 Mille Miglia
The 1930 Mille Miglia, legend and myth.
The Mille Miglia was in its forth year and it had already worked its way into the Italian soul, Alfa Romeo had won the last two races and by 1930 this epic race, one thousand miles on all types of road was a national success. However accurate detail of exactly what happened during a race is extremely difficult to ascertain as there were only 14 control points on the whole one thousand mile route and for the first years of the race it was virtually impossible to follow the route because it was so badly signed. So by 1930 Alfa Romeo was heading for its hat trick and the team had entered a number of works cars, while Scuderia Ferrari had also entered a “B” team of three cars and of course there was the usual plethora of privateer entries. The organisers had increased the number of entries into the race by adding a “Utility” class of cars less than 1100cc and costing less than £270 and so there were 135 entries. By 1930, however, Alfa Romeo had already stamped its mark on the race and the 1750 reigned supreme. By 1930 the privateer Alfa Romeo’s were producing 100 bhp, while the works cars had around 110 bhp which was achieved by increasing the size of the supercharger and running it engine speed and along and with the extra power the new Zagato body was also lighter and stronger than its predecessor.
The start of the race was put back to 11 a.m. after a short ceremony to mark the passing of Count Brilli-Peri who was killed practicing for the Gran Premio di Tripoli in March. As usual the utility classes went first with the serious runners getting away well after noon. When the race entered Bologna the Maserati type 26 b of Luigi Arcangeli was in the lead, but Nuvolari was only 13 seconds behind in the 1750 with Varsi second in another 1750 and Caracciola in the Mercedes-Benz SSK tying for third place. After Bologna the race begins the arduous climb over the Adennines, the spine of Italy, here Arcangeli’s brakes faded and he ended up in hospital with minor injuries giving Nuvolari the lead. The Mercedes-Benz of Caracciola found the Futa pass particularly arduous mainly due to its size but this was not helped by Caracciola’s lack of local knowledge and she slipped further down the order, while Varsi lost his second place to Bassi’s 3.0 Litre O.M. Between Florence and Rome, Nuvolari managed to retain his lead but only narrowly while Varsi and Campari pressed him hard with Bassi’s O.M. demoted to fourth place.
After Rome came another trip into the mountains and as dark fell the local villagers lit flares on the approach to there villages and on particularly tricky bends, Caracciola in the Mercedes bend dropped further back, down to ninth place, while Campari managed to mow down a dog and was delayed as a result, so as the cars reached Ancona, Nuvolari was a minute up on Varsi with a comparatively easy drive up the coast road. Unfortunately Varsi had two punctures along this stretch and Nuvolari stretched his lead to seven minutes only three minutes behind Varsi, Inexorably he gained on his rival, legend has it that Nuvolari turns of his lights and sneaks up on his rival, snapping them on at the last minute to fly past his surprised rival, however this is unlikely to be quite factual as Nuvolari was already ahead of Varsi, the Mille Miglia is a time trial so the mere fact that Nuvolari was on Varsi’s tail put him ten minutes ahead. As well that, at that time in the morning, in good weather, it is hardly likely that Varsi would have not have been able see Nuvolari behind him with or without light’s.
Nuvolari took the flag eleven minutes ahead of Varsi he averaged just over the 100 kph which was exactly the sort of feat to capture the publics imagination and the fact that he was only 52 seconds in front of his rival on the road was also the stuff of legend. Campari, having removed the remains of the dog was half an hour behind Nuvolari with Ghersi giving Alfa the first four places and their third successive victory in the event.


Les Mille Milles 1930, légende et mythe

Les Mille Milles étaient dans leur quatrième année et avaient déjà tracé leur chemin dans l’esprit des italien, Alfa Romeo avait remporté les deux dernières éditions et en 1930, cette course épique qui faisait plus de 1600 km sur toutes sortes de routes, était un succès national. En revanche, la narration des détails exacts de ce qui se passe pendant la course était extrêmement difficile, parce qu’il n’y avait que 14 contrôles sur l’ensemble de cette course de 1600 km et parce que pendant les premières années de la course les routes étaient si mal signalisées qu’il tait virtuellement impossible de suivre la course. Donc en 1930 Alfa Romeo s’appraitait à faire un hat trick (NDLR : obtenir sa 3e victoire consécutive) et l’équipe avait inscrit plusieurs voitures d’usine, tandis que Ferrari alignait 3 voitures supplémentaires qui constituaient pour l’équipe B et que, bien entendu, il y avait également une pléthore d’Alpha Romeo privées. Les organisateurs avaient augmenté le nombre de participants en ajoutant une classe de voiture « utilitaires » de moins de 1100cc et coutant moins de 270 livres et de ce fait il y eu 135 inscrits. En fait, en 1930, Alfa Romeo avait déjà imprimé son sceau sur la course et leur modèle 1750 reignait. En 1930 les Alfa privées faisaient 100CV, tandis que les voitures d’usines en faisaient à peu près 110CV qui étaient obtenus en augmentant la taille du compresseur et le régime de rotation du moteur tandis que le chassis Zagato était plus léger et plus solide que celui de son prédécesseur.

Le départ de la course fut reporté à 11h00 du matin après une petite cérémonie pour marquer le décès du Comte Brilli-Péri qui fut tué lors des essais du Grand Prix de Tripoli en mars. Comme d’habitude, la classe des utilitaires prit le départ en premier tandis que les pilotes plus capés prires le départ bien après la mi journée. Quand la course arriva à Bologne la Maserati type 26b de Luigi Arcangeli était en tête, mais Nuvolari était juste 13 seconde derrière sur son Alfa 1750, Varzi était second sur uen autre Alfa 1750 et Caracciola, dans sa Mercedes Benz, s’accrochait à la troisième place. Après Bologne la course commençait les côtes difficiles des Ardennines, qui forment la colonne vertébrale montagneuse de l’Italie ; à cet endroit les freins d’Arcangeli commencèrent à faiblir et il termina la course à l’hôpital avec des blessures mineures, laissant ainsi Nuvolari mener la course. La Mercedes Benz de Caracciola eut difficultés particulières dans le col de Futa principalmeent du fait de sa grande taille et la méconnaissance du terrain de Caracciola n’arrangea pas les choses et celui-ci commença à perdre du terrain au classement, tandis que Varzi perdit sa seconde place au profit de la OM 3 litres de Bassi. Entre Florence et Rome, Nuvolari réussit à maintenir sa première place, mais de peu seulement tandis que Varzi et Campari maintenaient la pression, repoussant l’OM de Bassi à la quatrième place.

Après Rome vint un nouveau passage par les montagnes et comme la nuit tombait, les villageois allumèrent des torches à l’approche de leurs villages et dans les virages particulièrement piégeux. Caracciola et sa Mercedes Benz reculèrent encore au classement, jusqu’à la neuvième place, tandis que Campari écrasa un chien et fut retardé en retour, de ce fait quand les voitures atteignirent Ancona, Nuvolari avait repris une minute à Varzi alors qu’il restait à suivre une tronçon relativement facile le long de la côte. Malheureusement Varzi eut deux crevaisons sur ce parcours et Nuvolari accrut son avance à 7 mn au temps et à seulement 3 mn derrière Varzi sur la route. Inexorablement il gagnait sur son rival. La légende veut que Nuvolari éteignit ses phares pour se glisser derrière son rival les rallumant à la dernière minute pour dépasser son rival par surprise, mais en réalité il est peu probable que cela correspondent aux faits parce que Nuvolari était déjà en avance sur Varzi, les Mille Milles était une course contre la montre, et le simple fait que Nuvolari était juste derrière Varzi [NDT : alors qu’il était parti 10mn après lui] lui donnait 10 mn d’avance. Par ailleurs, à ce moment de la matinée, par beau temps, il est difficilement possible que Varzi n’ait pas été capable de voir Nuvolari derrière lui avec ou sans phares.
Nuvolari gagna avec 11mn d’avance sur Varzi à plus de 100km :h de moyenne ce qui était exactement le genre de performance qu’il fallait pour capturer l’imagination du public et le fait qu’il était juste 52 secondes devant son rival sur la route donnait à la course l’étoffe d’une légende. Campari ayant retiré les restes du chien écrasé avait une demie heure de retard sur Nuvolari tandis que Ghersi donnait à Alfa Romeo les quatre premières places de la course à Alfa qui connaissait sa troisième victoire successive dans la course.



Eric B.
Dernière édition par Eric B. le Mar 12 Mai 2015 20:58, édité 3 fois.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Jeu 29 Jan 2015 22:30

La légende est en route ....superbe reportage d'investigation.....


Antoine Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7291
Inscription: Sam 10 Déc 2011 14:51
Localisation: Provence Alpes Côte d'Azur

Messagede Antoine » Jeu 29 Jan 2015 22:31

L'Anglais j'imagine être bon les 3 premières lignes, après...ouh là....
Antoine. L'homme est la pièce rapportée de la Nature : il passe son temps à mesurer...


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Jeu 29 Jan 2015 22:48

Antoine a écrit:
L'Anglais j'imagine être bon les 3 premières lignes, après...ouh là....


Ouaip, j'imaginais que ça pouvait être gênant :) : en même temps ça me paraissait être de l'information plutôt riche - qu'on le veuille ou non les Brittons ont une culture automobile remarquable. J'essaierai à l'occasion de me lancer dans la traduction!!

Eric B.


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Jeu 29 Jan 2015 23:07

10/10 pour le topo!!
perfect!
a+
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Ven 30 Jan 2015 10:19

:roll:


Pat Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1629
Inscription: Lun 12 Jan 2015 13:48

Messagede Pat » Ven 30 Jan 2015 11:43

Excellent ! Image


Xaneaze Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6910
Inscription: Mer 21 Sep 2011 14:32
Localisation: Chambéry

Messagede Xaneaze » Ven 30 Jan 2015 22:57

Tazio, c est juste le plus grand ;)
La course Suster Nuvolari...Alfa vs Caproni..

viewtopic.php?f=190&t=2767
"Un palmarès se construit sur la passion des autres, on dépend de l'anonymat et de la passion partagée d'une écurie...." Jacky Ickx


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Ven 30 Jan 2015 23:43

Xaneaze a écrit:
Tazio, c est juste le plus grand ;)
La course Suster Nuvolari...Alfa vs Caproni..

viewtopic.php?f=190&t=2767




Merci du lien j'avais oublier


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Sam 31 Jan 2015 11:14

Xaneaze a écrit:
Tazio, c est juste le plus grand ;)
La course Suster Nuvolari...Alfa vs Caproni..

viewtopic.php?f=190&t=2767



oui et mort dans son lit!!! ;)
LE Plus grand? c'est tres fortement probable
la course face aux allemands au nurburg 1934 où il bat les fleches d'argent pourtant intouchable :mrgreen: :mrgreen:
la gueule des Nazis... :shock:
un italien sur voiture italienne :lol:

fort , tres fort ce pilote
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Sam 31 Jan 2015 11:17

coincoin a écrit:
Xaneaze a écrit:
Tazio, c est juste le plus grand ;)
La course Suster Nuvolari...Alfa vs Caproni..

viewtopic.php?f=190&t=2767



oui et mort dans son lit!!! ;)
LE Plus grand? c'est tres fortement probable
la course face aux allemands au nurburg 1934 où il bat les fleches d'argent pourtant intouchable :mrgreen: :mrgreen:
la gueule des Nazis... :shock:
un italien sur voiture italienne :lol:

fort , tres fort ce pilote


Il fait que je me penche sur cette histoire .... :?:


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Jeu 7 Mai 2015 14:12

Bonjour,

J'avais dit que je traduirais les parties en anaglais quand j'aurais le temps, pour les ceusses qui ne sont pas trop à l'aise avec la langue de Shakespeare..

Je commence aujourd'hui (j'avais un peu oublié le sujet.).

J'ai finalement pris le parti de reporter la traduction en jaune sous le texte traduit, donc dans le premier message du sujet...

Je ferai juste un petit message d'information chaque fois que je compléterai la traduction pour informer de la mise à jour pour ceux que ça intéresse...

Et du coup j'attends l'Alfa de Nuvolari prévue par CMC en cette fin d'année..

Eric B.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Jeu 7 Mai 2015 18:30

Merci Éric ...heu c'est quoi cette histoire d Alfa :?:


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Jeu 7 Mai 2015 20:38

Hello Dark,

Dark a écrit:
Merci Éric ...heu c'est quoi cette histoire d Alfa :?:


Tu parles de ça?


Eric B. a écrit:

Et du coup j'attends l'Alfa de Nuvolari prévue par CMC en cette fin d'année..

Eric B.


si c'est ça, c'est ça l'Alfa, celle de Nuvolari aux Mille Miglia 1930... :D

Image

L'héroïne de mon histoire,a vec son pilote Nuvolari, prévue cette fin d'année chez CMC..

Eric B.
Dernière édition par Eric B. le Jeu 7 Mai 2015 20:46, édité 1 fois.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Jeu 7 Mai 2015 20:44

Superbe ....


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Jeu 7 Mai 2015 21:16

Eh oui,

Malgré un certain ralentissement de mes achats dont nous parlions sur un autre sujet, probablement mon deuxième et dernier achat CMC de l'année après l'Aston Martin blanche.. (si je ne craque pas pour la Ferarri 312P maintenant que j'ai les décalques)

Eric B.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Jeu 7 Mai 2015 21:38

Oui je suis pareil ....je pense que je vais la prendre ....


Xaneaze Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6910
Inscription: Mer 21 Sep 2011 14:32
Localisation: Chambéry

Messagede Xaneaze » Ven 8 Mai 2015 06:41

Pour info, la figurine de Nuvolari existe au 1:18 chez Scale Figure ;)
En tt cas l'Alfa CMC est sublime !
"Un palmarès se construit sur la passion des autres, on dépend de l'anonymat et de la passion partagée d'une écurie...." Jacky Ickx


Antoine Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7291
Inscription: Sam 10 Déc 2011 14:51
Localisation: Provence Alpes Côte d'Azur

Messagede Antoine » Sam 9 Mai 2015 18:50

Ah là la les Alfa !!!!

Mais quand est-ce que je gagne au loto et que je file m'acheter une Giulietta à quatre feuilles
Antoine. L'homme est la pièce rapportée de la Nature : il passe son temps à mesurer...


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Mar 12 Mai 2015 13:40

Bonjour,

Nouvelles lignes traduites.

Eric B.


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Mar 12 Mai 2015 15:37

Un régal Eric!!
merci pour la traduction! ;)
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Mar 12 Mai 2015 18:29

;)


Pat Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1629
Inscription: Lun 12 Jan 2015 13:48

Messagede Pat » Mar 12 Mai 2015 20:07



Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Mar 12 Mai 2015 20:59



Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Mar 12 Mai 2015 21:01

Bonsoir,

Suite et fin de la traduction pour le texte anglais de la première partie du sujet.

Pat le livre en question doit être magnifique. Si l'illustration photographique suite le livre doit être magnifique.

Texte en anglais (+ italien) et 700 photos ça donne envie.... Une belle idée à retenir. Au passage il y aurait il un livre de même teneur pour la Targa Florio?

Eric B.


Pat Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1629
Inscription: Lun 12 Jan 2015 13:48

Messagede Pat » Mar 12 Mai 2015 22:08

Eric B. a écrit:
Pat le livre en question doit être magnifique. Si l'illustration photographique suite le livre doit être magnifique.

Texte en anglais (+ italien) et 700 photos ça donne envie.... Une belle idée à retenir. Au passage il y aurait il un livre de même teneur pour la Targa Florio?



Eric,

Je serai plus explicite sur ce nouvel ouvrage dès réception.
Quant à l'existence d'un livre sur la Targa Florio je te recommande celui-ci :

Image


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Mer 13 Mai 2015 09:03

Merci Pat,

Merci, j'attends ton avis alors sur celui sur les 1000 milles .. et aussi merci pour le livre sur la Targa Florio - déjà splendi de photo de couverture!!! Ca donne envie..

Eric B.


toutazimuth Hors ligne

 
Messages: 322
Inscription: Dim 2 Nov 2014 23:27

Messagede toutazimuth » Sam 16 Mai 2015 07:45

Personne n'est a Brescia ce Weekend ?
J'espere voir un beau reportage photos !
Le forum a envoyé qui cette année pour couvrir l'événement ? :mrgreen:

[url].http://automobile.challenges.fr/galerie ... talie.html[/url]


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Dim 17 Mai 2015 03:54

toutazimuth a écrit:
Personne n'est a Brescia ce Weekend ?
J'espere voir un beau reportage photos !
Le forum a envoyé qui cette année pour couvrir l'événement ? :mrgreen:

[url].http://automobile.challenges.fr/galerie ... talie.html[/url]




On comptait sur toi ;)


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Dim 17 Mai 2015 08:47

Dark a écrit:
toutazimuth a écrit:
Personne n'est a Brescia ce Weekend ?
J'espere voir un beau reportage photos !
Le forum a envoyé qui cette année pour couvrir l'événement ? :mrgreen:

[url].http://automobile.challenges.fr/galerie ... talie.html[/url]




On comptait sur toi ;)


TEL est prit qui croyait prendre! :mrgreen: :mrgreen:
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Dim 17 Mai 2015 08:49

Pat a écrit:
Eric B. a écrit:
Pat le livre en question doit être magnifique. Si l'illustration photographique suite le livre doit être magnifique.

Texte en anglais (+ italien) et 700 photos ça donne envie.... Une belle idée à retenir. Au passage il y aurait il un livre de même teneur pour la Targa Florio?



Eric,

Je serai plus explicite sur ce nouvel ouvrage dès réception.
Quant à l'existence d'un livre sur la Targa Florio je te recommande celui-ci :

Image



ce livre sur la targa florio,Pat, il est en quelle langue?
combien de pages?
çà couvre depuis la 1ere à la derniere course?
@+

ps: toi qui est un "pro" des livres
comment çà se fait qu'on ne trouve quasiment, pour les ouvrages de référence, que en anglais?
il n'y a que des historiens anglais?
A+
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Dim 17 Mai 2015 21:39

Coincoin,

Si je peux me permettre avant complément de Pat'

coincoin a écrit:
Pat a écrit:

Eric,

Je serai plus explicite sur ce nouvel ouvrage dès réception.
Quant à l'existence d'un livre sur la Targa Florio je te recommande celui-ci :

Image



ce livre sur la targa florio,Pat, il est en quelle langue?
combien de pages?
çà couvre depuis la 1ere à la derniere course?
@+

ps: toi qui est un "pro" des livres
comment çà se fait qu'on ne trouve quasiment, pour les ouvrages de référence, que en anglais?
il n'y a que des historiens anglais?
A+


Le livre conseillé par Pat existe en deux versions : une anglaise que j'ai trouvée à plusieurs endroits sur ebay au prix mini jusqu'à maintenant de 165 euros (jusqu'à +500 euros) et une italienne trouvée au prix mini de 76 euros toujours sur ebay (malheureusement je ne lis pas l'italien). L'auteur semble italien.. Perso je continue de chercher l'occasion en anglais..

Idem pour le livre sur les mille milles à venir qui semble écrit en italien et anglais.

Maintenant pourquoi les meilleurs livres se trouvent en anglais? je pense qu'il y a plusieurs réponses les deux principales me semblant être :
* parce que l'anglais est bien plus usité et lu que le français
* parce que les anglais (et a fortiori les anglo-saxons) ont une culture automobile et sports mécaniques et une passion en ces matières incomparablement plus développée que les nôtres..

Eric B.


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Dim 17 Mai 2015 22:03

:P Eric,
Merci pour ta réponse
oui, quelque part, c'est aussi ce que je pensais, mais çà me fait mal au cœur! :cry:
oui çà me fait mal au cœur
les meilleurs livres sur les courses auto et les meilleurs livres sur les montres, c est en anglais et/ou italien (parfois allemand)

on est vraiment à la ramasse, niveau culturel par chez nous...
faut croire que les français ne s'intéressent à rien! :shock:
( a part le vin rouge et ne pas bosser?)

oui les beaux livres, çà monte tres tres vite les tarifs!! 500€ et parfois + de 1500€ ( pas moi, mais j'ai des collectionneurs qui ont des ouvrages qui valent des fortunes :shock: )
j'avoue que je prefere le 1/18 eme aux livres
mais j'admire ceux qui ont le courage de se lancer dans l'investissement de ces mines d'or d'informations... :P
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Pat Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1629
Inscription: Lun 12 Jan 2015 13:48

Messagede Pat » Dim 17 Mai 2015 23:00

J’ai peu de choses à ajouter aux bonnes explications d’Eric sinon en complément que le livre fait 480 pages, qu’il traite des courses de 1905 à 2006, qu’il a été édité pour le centenaire de la Targa Florio et qu’il en existe une troisième édition « de luxe » en cuir tiré à 250 exemplaires qu’incidemment j’ai aussi.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Lun 18 Mai 2015 01:41

J'ai acheté ...le livre mille miglia ....une déception .... :twisted:

Je le rends mardi ...

très déçu par ce livre de 75 euros qui ne parle même pas de Portago

juste un album photos souvenir

..des récentes courses historiques pour les participants et riches propriétaires

aucunes photos d'époque ...

a éviter ...

Image


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Lun 18 Mai 2015 09:16

Pat a écrit:
J’ai peu de choses à ajouter aux bonnes explications d’Eric sinon en complément que le livre fait 480 pages, qu’il traite des courses de 1905 à 2006, qu’il a été édité pour le centenaire de la Targa Florio et qu’il en existe une troisième édition « de luxe » en cuir tiré à 250 exemplaires qu’incidemment j’ai aussi.



480 PAGES! :shock:

merci de l'info

@Dark: merci de ton retour sur ton livre :cry:
pas de bol, pas une réussite celui là
dommage
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Lun 18 Mai 2015 10:19

la haine


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Lun 18 Mai 2015 10:44

Bonjour,

Merci Dark de l'alerte..
Je l'avais vu aussi celui là au cours de mes recherches... Content de ne pas avoir craqué.. c'est vrai que la photo de couv' peut être trompeurse et laisser croire à des imagfes d'époques. Du coup content d'avoir prixx l'avis de specialiste(s).

Je me suis fixé sur le livre proposé par Pat sur la Targa Florio. J'essaie de trouver la bonne opportunité de prix (dans l'absolu 160-200 euros peuvent le faite pour un bouquin de cette qualité : j'attends juste mon heure pour appuyer sur la gachette tout en sachant qu'il ne faut pas trop attendre. Les prix peuvent rapidement s'enflammer avec le temps sur ce genre de livres .. Après 480pages.. je peux également craindre les frais postaux pour un bouquin que j'ai toutes les chances de trouver chez un vendeur GB ou US!!
J'attendrai également l'avis de Pat pour le bouquin sur le Mille Milles.

A bientôt.

Eric.


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Lun 18 Mai 2015 20:11

Pat doit avoir une tres belle bibliotheque! ;)
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Pat Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1629
Inscription: Lun 12 Jan 2015 13:48

Messagede Pat » Mar 26 Mai 2015 20:13

Eric B. a écrit:
Merci, j'attends ton avis alors sur celui sur les 1000 milles ..

Eric B.


Reçu aujourd'hui, je vous le recommande en précisant toutefois, si cette info explicite dans la documentation que je vous donnais, vous a échappé que sont couvertes les courses de 1927 à 1957.

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Pat Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1629
Inscription: Lun 12 Jan 2015 13:48

Messagede Pat » Mar 26 Mai 2015 20:19

Dans la fouléee une affaire pour l'encyclopédie des 24H du Mans que j'ai faite il y a un mois.

Image

Si vous désirez plus d'info, je vous donnerais des précisions.


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23417
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Mar 26 Mai 2015 21:00

voila c'est un comme ça que je voulais :evil:


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Mer 27 Mai 2015 15:01

PAT , l'encyclopédie
c'est celle en 3 tomes c'est bien çà?
je crois l'avoir déjà vu à la vente aux 24h00 du mans et en librairie d'ailleurs
il y une photo ou un article sur chaque voiture ayant courue au mans
est ce vrai?
c'est vraiment une mine de renseignement ou pas?
@+
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Pat Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1629
Inscription: Lun 12 Jan 2015 13:48

Messagede Pat » Mer 27 Mai 2015 18:59

Oui, c'est celle-la.

L'anecdote intéressante, c'est que cette édition devait se faire sous deux formes : une version "couverture en couleur" vendue en coffret pour presque 300 euros et une autre "couverture et coffret carbone" numérotées pour presque 1000 euros.

Image

Or il se trouve que l'éditeur "a planté" l'imprimeur et que la version luxe n'a pas vu le jour !
L'imprimeur a quant à lui chercher à récupérer de l'argent et a fourni les 3 volumes "carbone" sans coffret, sans numéro de série, etc. et on peut se la procurer pour 200 euros ! 8-)


Scuderia57 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2373
Inscription: Sam 22 Fév 2014 18:59

Messagede Scuderia57 » Mer 27 Mai 2015 19:13

Belle affaire en effet ;)
WORLD IN RED!


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Mer 27 Mai 2015 19:38

Pat a écrit:
Oui, c'est celle-la.

L'anecdote intéressante, c'est que cette édition devait se faire sous deux formes : une version "couverture en couleur" vendue en coffret pour presque 300 euros et une autre "couverture et coffret carbone" numérotées pour presque 1000 euros.

Image

Or il se trouve que l'éditeur "a planté" l'imprimeur et que la version luxe n'a pas vu le jour !
L'imprimeur a quant à lui chercher à récupérer de l'argent et a fourni les 3 volumes "carbone" sans coffret, sans numéro de série, etc. et on peut se la procurer pour 200 euros ! 8-)



OUI
c'est celle en couleur a 300€ que j'ai vu!!
je me suis posé la question
pour le moment, je suis plutôt à investir dans le pinard :P pour oublier mes prudhommes :evil: :evil: :evil: ...
a+
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Mer 27 Mai 2015 19:48

Hello Pat,

Pat a écrit:
Oui, c'est celle-la.

L'anecdote intéressante, c'est que cette édition devait se faire sous deux formes : une version "couverture en couleur" vendue en coffret pour presque 300 euros et une autre "couverture et coffret carbone" numérotées pour presque 1000 euros.


Or il se trouve que l'éditeur "a planté" l'imprimeur et que la version luxe n'a pas vu le jour !
L'imprimeur a quant à lui chercher à récupérer de l'argent et a fourni les 3 volumes "carbone" sans coffret, sans numéro de série, etc. et on peut se la procurer pour 200 euros ! 8-)


Euhhh, sans chercher l'affaire à tous prix, sais tu où "on peut se la procurer pour 200 euros ". L'histoire est que quand la version initiale à 300 euros est sortie, clairement je n'étais pas en mesure de mettre ce prix dans une série de livre. Je n'ai d'ailleurs jamais su qu'une version luxe était prévue. J'étais aussi persuadé que ces bouquins étaient tous vendus et qu'il était impossible de mettre la main dessus.
Je me contentais de mes deux livres sur Le Mans de la première course à l'édition 1993 co-ecrits par JM Teisseidre et je ne sais plus trop qui. Une référence photographique intéressante mais qui demande aujourd'hui à être complétée.
Aujourd'hui, quelques années plus tard si je peux mettre la main sur cette série Le Mans à 200 euros, je plonge tout de suite, d'où ma question. Si tu as les références complètes et l'endroit où je peux trouver ça je te serai immensément reconnaissant.

Par ailleurs merci également pour tes infos sur les livres Targa Florio et Mille Milles. Je vais chercher ça aussi et l'un dans l'autre je suis parti pour 500 euros de livres .. mais ce sont des référérences très complètes sur les 3 plus grandes courses du monde (désolé je ne me suis pas encore suffisamment intéressé aux 500 miles d'Indianapolis!!)

Eric B.


Pat Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1629
Inscription: Lun 12 Jan 2015 13:48

Messagede Pat » Mer 27 Mai 2015 20:51



Eric B. Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1109
Inscription: Ven 23 Nov 2012 14:30
Localisation: Nantes

Messagede Eric B. » Mer 27 Mai 2015 21:29

Merci Pat,

Commandé... J'aurais pas du avec l'arrivée aujourd'hui même de la Ferrari 312P CMC, mais voilà je me suis vraiment désolé à l'époque d'être passé à coté de ces livres.

Ca repousse les achats des bouquins sur les 1000 1000s et sur la Targa mais je reste aussi en veille sur ces deux sujets là..

Encore merci du tuyau..

Eric B.


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2482
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Sam 30 Mai 2015 10:47

Vu qu'on parle de Mille Miglia
pour Pat qui a déjà tous les livres? et peut etre la montre
Chopard sort une nouvelle Mille Miglia Gts (avec le petit reservoir d'essence pour l'autonomie :P :P :P )
en complement de la légendaire mille miglia de chez eux et de son bracelet "aspect pneu"

biz
Eric, c'est une idée de complement aux livres! :mrgreen:

Image
Image
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Suivante

Retourner vers Courses de Légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité