Duel Porsche 917K et Ferrari 512S

Modérateurs: Antoine, Xaneaze

Duel Porsche 917K et Ferrari 512S
Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 22712
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Dim 8 Déc 2013 14:14

La présence des 512 M « Sunoco » a forcé Porsche à poursuivre son effort de recherche et de développement sur les 917 : La queue de la 917 K a été modifiée.
De nouveaux châssis de magnésium ont été développés. Au pesage, on dénombre une demi-douzaine de Porsche 917 modifiées.
La nouvelle carrosserie hyper profilée adaptée à la longue ligne droite des Hunaudieres lui permet de flirter avec les 380/ 405 km/h.
Cette carrosserie dite 'longue queue' possède des ailes verticales maintenant un large aileron horizontal, un carénage pour les roues arrière.
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image



Duel Porsche 917K et Ferrari 512S

Spa-Francorchamps en 1970, entre la Porsche 917K (Siffert-Redman) et la Ferrari 512S (Ickx-Surtees)
On se souvient des deux voitures avalant la montée du raidillon cote à cote, portière contre portière.

Image

Un boycott avait perturbé le calendrier des courses automobiles en cause d'un conflit tournant autour de la Formule1, d'ou l'annulation des Grand Prix de Belgique 1968 et 1969, sous Porsche 917K...
En 1969, les autorités gérant les compétitions automobiles (CSI) modifient le règlement de la catégorie Sport et le nombre de véhicules devant être produits par les constructeurs afin d'obtenir leur homologation passe de cinquante à vingt-cinq.
L'usine Porsche lance alors la construction d'un prototype, le type 917, basé sur un châssis de 908 L.
Porsche conçoit un moteur 12 cylindres à plat extrapolé du 8 cylindres 3 litres de la 908 plus la moitié d'un.
Ce Boxer 12, qui mesure plus d'1 mètre de long, a une cylindrée de 4,5 litres, qui sera portée en 1970 à 4,9 litres puis à 5,0 litres en 1971.
Le 12 mars 1969, soit moins d’un an après le début de sa conception, la 917 est dévoilée au Salon de Genève.
Le constructeur propose au public la voiture de course "de série" la plus performante qu’il ait jamais produit, annonçant 520 chevaux et une vitesse de pointe supérieure à 320 km/h.
Dans la foulée, il assure même la sortie du vingt-cinquième exemplaire pour le 31 mars 1969 au plus tard, afin d’obtenir l’homologation de la FIA.
Il y aura deux modèles de 917 : la LH (pour Lang Heck, (en français : longue queue) et la version K (pour Kurz, (en français : court).
La carrosserie LH était destinée à la base à améliorer la vitesse de pointe (en particulier sur le circuit du Mans dans la ligne droite des Hunaudières).
De fait, la LH fut réservée au circuit du Mans à partir de 1970.
Plus rapide que la K en vitesse de pointe (406 km/h), elle était toutefois moins maniable dans les virages et sous la pluie.prétexte des dangers consécutifs aux vitesses ultra-haute atteintes sur le Circuit de Spa-Francorchamps, totalisant 14,1 km.
Pour y pallier, la piste avait été équipée de barrières Armco considérées comme étant généralement sûres.
Porsche a inscrit plusieurs Porsche 917K pour cette course, alors que c'était la nouvelle 908/03s qui venait de faire sensation à la Targa Florio.
En qualifications, la pole position est allée à la 917K Gulf-Porsche de Pedro Rodriguez/Leo Kinnunen, suivie par une autre Gulf-Porsche 917K pilotée par Jo Siffert/Brian Redman tandis qu'un team privé engageait lui aussi une 917K aux mains de Helmut Kelleners/Jürgen Neuhaus.
Enzo Ferrari qui ne voulait pas s'en laisser conter, à inscrit plusieurs Ferrari 512S, la plus efficiente étant confiée à Jacky Ickx/John Surtees et une autre pour les œuvres d'Ignazio Giunti/Nino Vaccarella.


Image


Il a beaucoup plu avant le début de la course, mais au moment où la course a commencé, la piste était déjà sèche.
Au début, Siffert et Rodriguez ont frappé fort, roues dans roues en entrant dans l'Eau Rouge.
Ickx a ensuite dépassé Rodriguez et a commencé à pousser Siffert à la faute.
Siffert a répondu au rythme imposé par Ickx.
Malgré quelques problèmes avec sa voiture, Rodriguez à réalisé un temps de 3:16.5 (3 secondes plus rapide que le temps de la pole), le meilleur tour jamais réalisé jusqu'alors sur le circuit de Spa-Francorchamps, avec une vitesse moyenne de 258,321 kilomètres par heure.

Image
La 917K de Rodriguez/Kinnunen est sortie de piste suite à des problèmes de boîte de vitesses et la 917K de Siffert/Redman a remporté la victoire après avoir bataillé roues dans roues, jusqu'à la fin, avec la 512S de Ickx/Surtees.
La Ferrari 512S de Giunti/Vaccarella s'est placée 4ème et la Porsche 917 de Kelleners/Neuhaus a terminé 17 ième.
Il s'agissait de la 4e victoire d'affilée pour l'équipe Wyer-Porsche, jusqu'à présent, ils avaient remporté 5 des 6 courses du championnat.
Cet événement a établi un record du monde pour cette course sur route la plus rapide de toute l'histoire.
Image

En 1970, la 917 devient la première Porsche à remporter les 24 Heures du Mans au général (Porsche ayant déjà remporté de nombreuses victoires de catégorie)..., les Porsche 917 se classent première et deuxième.
En 1971 la 917 bat le record de distance dans cette même épreuve avec 5.335,31 km parcourus (soit plus de 222 km/h de moyenne), record qu'elle a détenu jusqu'en 2010.

Image
En 1972 et 1973, Porsche se lance dans la série nord-américaine CanAm avec les 917/10 et 917/30 (certaines développent alors plus de 1.100 chevaux, 1.400 ch avec turbo) remportant les huit épreuves de la saison 1973.
Lors de leur lancement en CanAm les 917 disposaient déjà d'une boîte de vitesses à cinq rapports mais le couple fourni par le moteur après l'adoption du système turbo ne leur laissait aucune chance de fiabilité, Porsche dut dès-lors rapidement revenir à une construction de boîte plus simple (4 vitesses), plus résistante, pour retrouver sa légendaire fiabilité.
En tout, soixante-cinq 917 seront construites par Porsche ; 44 coupés longue queue ou courte, 2 PA Spyders et 19 Spyders CanAm ou Interseries.
La Porsche 917 fut nommée "la voiture de compétition du siècle" (greatest racing car in history) par 50 experts internationaux des sports mécaniques pour le magazine britannique Motor Sport... et reste pour beaucoup la voiture de course ultime du début des années 1970.
Lorsque les 917 couraient sur des circuits communs aux Sport-Prototypes et à la Formule 1, elles réalisaient des temps qui leur auraient permis de se qualifier dans le top 10 d'une grille de F1 de l'époque.
La Porsche 917K est à l'honneur dans le film Le Mans de Lee H. Katzin avec Steve McQueen, où elle est porte les célèbres couleurs du pétrolier américain Gulf.
Image
Ferrari 512S...
Elle ne fut ni la plus belle, ni la plus prestigieuse des Ferrari lancées à l'assaut du Championnat du monde des marques.
Conçue trop vite, arrivée trop tard et abandonnée trop tôt, la 512s a laissé une image un peu floue et des souvenirs doux-amers.
Face à la toute puissance de Porsche, Ferrari eut au moins le mérite de relever le défi et de se poser en véritable challenger.
Même si l'issue de ce combat était trop rarement incertaine, le spectacle tint toutes ses promesses et les performances connurent une escalade sans précédent.
Ainsi malgré un destin contraire, les Ferrari 512s restent liées à jamais à la gloire des Porsche 917 et à la magie d'une époque.
A l'aube de l'année 1969, un vent nouveau soufflait sur le Championnat du monde des marques.
Après avoir mis les constructeurs au pied du mur fin 1967 en condamnant les "gros" prototypes, la CSI joua la carte de l'apaisement.
Certaines contraintes mesquines datant d'un autre âge vont être abrogées pour les prototypes et désormais, il suffira de construire 25 exemplaires (au lieu de 50) pour homologuer un modèle en catégorie Sport.
Porsche s'est engouffré immédiatement dans la brèche et s'est empressé de développer sa 917 qui surclassait en puissance toutes ses rivales de l'époque.
Les mêmes causes produisant les mêmes effets, Ferrari décida à son tour de franchir le pas.
Tout en continuant à dénoncer l'ineptie et les contradictions de la réglementation, le Commendatore s'est vu pratiquement dans l'obligation de riposter.
Fiat qui avait pris une participation majoritaire dans le capital de la firme de Maranello au printemps 1969, ne pouvait laisser le champ libre à son grand rival Volkswagen qui entretetenait alors des rapports très étroits avec Porsche.
Tout va aller très vite.
Image
Le projet 512S (5 litres/12 cylindres) reçoit le feu vert en avril 1969 et une première voiture apparaît en novembre de la même année !
Dans un laps de temps aussi bref, les ingénieurs italiens travaillant sous la direction de Mauro Forghieri ne se lancent pas dans des recherches d'avant-garde et le mot d'ordre qui prévaut à la conception de la 512S est la simplicité.
Gage de rapidité, c'est également une qualité qui compte aux yeux des clients...
Le châssis sera donc réalisé selon la technique "aéro" combinant un châssis tubulaire avec des panneaux d'aluminium rivetés et habillé d'une carrosserie fermée dont le dessin s'inspire largement de celui du prototype 312 P de 1969.
Côté moteur, c'est le gros V12 de 6,2 litres utilisé sur la barquette 612 Canam de 1968 qui va servir de base à la réalisation du bloc 5 litres.
Développant d'emblée 550 chevaux, le V12 Ferrari à double ACT et culasse à 48 soupapes est nettement plus moderne que le flat 12 Porsche, mais il accuse un handicap en matière de poids comme en encombrement.
Malgré les traditionnelles grèves dans l'industrie italienne qui retardent la production, les 25 exemplaires sont néanmoins achevés juste à temps pour être homologués le jour même du départ des 24 heures de Daytona, première épreuve du Championnat 1970.
Quelques mois plus tard, les 512S sont modifiées en 512M (pour Modificato), moins lourdes, plus aérodynamiques et plus puissantes avec 640 chevaux, toujours sans succès.
La Ferrari 512S est à l'honneur dans le film Le Mans de Lee H. Katzin avec Steve McQueen, où elle est porte la couleur rouge Ferrari habituelle....

Image


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 22712
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Dim 8 Déc 2013 14:29



Chris06 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5598
Inscription: Mar 1 Jan 2013 23:28

Messagede Chris06 » Dim 8 Déc 2013 15:14

Très beau reportage et franchement instructif
Des clichés étonnants
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances, dis toi que le grand chêne a aussi été un gland

Envoyer depuis mon ail faune


jack Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2707
Inscription: Ven 28 Déc 2012 17:08
Localisation: Alsace

Messagede jack » Dim 8 Déc 2013 16:31

Merci pour cet historique clair et concis, tes photos de la 917 L sont magnifiques

comme d'habitude, ...la signature Dark.

De quel site viennent les photos du "duel" ?
A quoi bon prendre la vie au sérieux puisque de toute façon nous n'en sortirons pas vivants.

https://www.facebook.com/pages/FERRARIG ... fref=photo


ayrton83 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2913
Inscription: Sam 12 Mai 2012 08:08
Localisation: Draguignan var 83

Messagede ayrton83 » Lun 9 Déc 2013 14:52

très beau reportage et superbes photos ;)
FORZA FERRARI


Volonté 5.9 Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1094
Inscription: Dim 27 Mai 2012 14:20

Messagede Volonté 5.9 » Lun 9 Déc 2013 22:05

Juste Magnifique, et le reportage des photos époustouflantes.


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2396
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Lun 9 Déc 2013 22:37

photos magnifique
du tres beau boulot de reportage!!
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


la-loutre Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 26 Oct 2011 22:49

Messagede la-loutre » Mar 10 Déc 2013 21:50

De superbes images pour de superbes modeles
Fondateur de Ferrari Modelisme - www.ferrari-modelisme.com
Président de l'association Rosso18 - www.rosso18.com


la-loutre Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 26 Oct 2011 22:49

Messagede la-loutre » Mar 10 Déc 2013 22:54

J'ai bien une 911 chez moi ;)

J'aime bien les porsche ^^
Fondateur de Ferrari Modelisme - www.ferrari-modelisme.com
Président de l'association Rosso18 - www.rosso18.com


Antoine Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7110
Inscription: Sam 10 Déc 2011 14:51
Localisation: Provence Alpes Côte d'Azur

Messagede Antoine » Sam 14 Déc 2013 10:30

Que c'est beau une italienne...
Antoine. L'homme est la pièce rapportée de la Nature : il passe son temps à mesurer...



Retourner vers Galerie DARK

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité