VINCENT HDR Black Shadow

Modérateurs: Antoine, Xaneaze

VINCENT HDR Black Shadow
Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Ven 20 Fév 2015 09:43


La Vincent Black Shadow 1 000 cm3 1950, est la moto la plus puissante et la plus rapide de son époque.



En 1928, Philip Vincent achète la marque et l'outil de production HRD. Tout naturellement, la firme est rebaptisée Vincent HRD.
Pour l'anecdote, les premiers logos portaient l'inscription "HRD" en gros et "Vincent" au-dessus, en plus petit. En 1949, ce logo sera remanié, mettant "Vincent" dans un bandeau au-dessus de "HRD" et de la même dimension, pour prévenir tout risque de confusion avec Harley-Davidson (H-D) sur le marché américain.

Jusqu'en 1934, la marque produisait sept modèles différents, dont quatre motorisés par un monocylindre de 499 cm³ imaginé par Vincent lui-même.

En 1931, l'ingénieur Phil Irving rejoint l'équipe Vincent. Il crée un bicylindre de 998 cm³ développant 45 chevaux. Il était couplé pour la première fois à une boîte à quatre rapports avec sélection au pied. Ce moteur prenait place dans une nouvelle moto, présentée en 1936 sous le nom de Rapide. Elle inaugurait une nouvelle suspension arrière cantilever qui sera utilisée sur toutes les Vincent jusqu'en 1955.

En 1948, Vincent présente la Black Shadow. Sur une base de Rapide, le moteur et la boîte de vitesse reçoivent un traitement noir. Le gain de puissance, par rapport à la Rapide, est dû au polissage des pièces internes du moteur et de la boîte. Son compteur Smith indiquait 150 mph, mais elle se contentait d'un petit 125 en pointe. Ce fut la première moto de série à dépasser les 200 km/h.

Mais la Vincent la plus spectaculaire est probablement la Black Ligntning. C'est une Black Shadow préparée pour la course. N'étant pas prévue pour circuler sur route, elle subit une cure d'amaigrissement en abandonnant toute la panoplie d'instruments réglementaires (phares...) et de confort (selle monoplace). Le moteur est optimisé pour délivrer 70 chevaux. 31 Black Lightnings seront construites, ses succès en course partout dans le monde contribuant à la réputation de performance des Vincent.

Mais, en 1955, Philip Vincent annonce que la firme arrête la production. Perdant trop d'argent, et plutôt que de réduire les coûts de production en baissant la qualité, l'équipe dirigeante préféra mettre fin à l'aventure Vincent.




Model history[edit]

Series C Black Shadow

Closeup of Series C engine
The first model from Vincent was the Rapide, followed by the Black Shadow in response to a demand for a more "sports oriented model". The Black Shadow was developed from an early-model Rapide that had been specially tuned by factory tester and racer George Brown, his brother Cliff and designer Phil Irving. With relatively minor modifications, such as enlarged ports, bigger carburettors and increased compression, the test model, known as "Gunga Din",[citation needed] gave 55 bhp (41 kW), creating the basis for the Black Shadow. The Black Shadow proved very popular and its production overtook the Rapide. The Black Shadow's engine, instead of being cradled in a set of frame rails, was suspended from above, becoming a stressed member, or integral part, of the structure.

The Black Shadow featured several new technological innovations, such as: an original alternative to the primitive telescopic front forks of the day, a sprung rear sub-frame, extensive use of aluminium alloy, and a unit construction stressed engine. Overall weight was a relatively light 458 lb (208 kg). While other contemporary motorcycles tended to be polished and chromed, the "Black Shadow" was unusual in being predominantly black. The black enamel crankcase was effective both for marketing and heat dissipation. Some 16 "White Shadows" were built, made to Shadow specification but with the Rapide's plain aluminium finish. Fewer than 1,700 Vincent Black Shadows were made, all hand-assembled.

In 2007, The Vincent H.R.D. Owners Club commissioned the VOC Spares Company Limited to build a replica Black Shadow from new parts.[citation needed] Amongst other things, the project was to prove that all the parts were in stock and available from the VOC Spares Company Limited. Having received many glowing reports from the motorcycle press in the UK, the machine was eventually auctioned by Bonhams and now resides with a Member of the Vincent H.R.D. Owners Club in New Zealand.

Journalist Hunter S. Thompson wrote that, "If you rode the Black Shadow at top speed for any length of time, you would almost certainly die." and praised the model in his 1971 novel, Fear and Loathing in Las Vegas.


Image

Image

Image

Image

Image

Image


coincoin Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2481
Inscription: Lun 30 Juil 2012 15:20
Localisation: Pays du muscadet

Messagede coincoin » Ven 20 Fév 2015 10:40

TOPO DEBRIEF PARFAIT
merci pour l'expo!
@+
mon objectif? que les fabricants se depechent et que je puisse avoir toutes les winners du mans depuis 1923 à nos jours a se suivre dans mes vitrines!


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Ven 20 Fév 2015 14:12

MERCI DARK DUKE ;)


Image
Image
Image
Image


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Ven 20 Fév 2015 14:49

réplique 60 000 euros

Image


erikol Hors ligne

 
Messages: 311
Inscription: Mer 7 Nov 2012 00:23

Messagede erikol » Ven 20 Fév 2015 15:14

Mr Godet le spécialiste en France il a sorti une version réalésée en 1300CC je me souviens avoir gardé l 'essai dans moto légende essayée je crois par
huber rigal .


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Ven 20 Fév 2015 15:19

exact .... ;)


L'Egli-Vincent réplica Godet

Texte par Hubert Rigal, photos par JP Boulmé


Le rêve devenu réalité

L’autre nuit, j’ai fait un rêve. Je roulais par une belle après-midi de Septembre sur une petite route sinueuse de Normandie, au guidon d’une des plus mythiques machines classiques, la 1000 Vincent Black Shadow. Ce n’était pas un rêve érotique, mais c’était très agréable. Quand au détour d’un lacet, j’aperçois une superbe moto stoppeuse, le casque à la main.

Debout sur les freins, je m’arrête 50 m plus loin. (Que ceux qui ont déjà piloté une black shadow me jettent la première pierre). Et là, devant mes yeux ébahis cette charmante demoiselle se transforma en fée, qui, d’un coup de baguette magique modifia ma monture des années 50 en lui greffant toutes les qualités des motos modernes. (Je suis donc toujours dans mon rêve)



Reparti sur ma nouvelle machine, (sans ma moto stoppeuse, pour cause de selle mono) je roule toujours sur ma petite route Normande. Mais la sensation est bien différente, j’ai à peine effectué 5 Kms sur la nouvelle Egli-Vincent 1330 de Patrick Godet (et oui, on peut toujours rêver) que je sens poindre derrière mon intégral, un sourire. Génial !!! cette machine est géniale.

Ce n’est pas seulement la satisfaction de rouler à moto sur une petite route sympathique, mais un plaisir distillé de souvenirs.

Cette moto a une âme, une personnalité.

Un mélange de technique, de beauté, de puissance, de couple, et surtout d’histoire, de compétition et de passion.




Donc, je souris, (bêtement, mais je m’en fous, personne ne me voit) en chevauchant avec enchantement ce must néo-classique. En quelques kilomètres, je me remémore toutes les sensations agréables concentrées en 40 ans de pratique et de compétition moto.

Le couple phénoménal me propulse d’un virage à l’autre. Aidé par une boite 5 onctueuse à souhait, l’allonge de ce moteur est fantastique. La maniabilité et la tenue de route exceptionnelle me rappellent la Norton « production racer » de mes débuts en course de côte.

Bon, j’aimerais bien savoir ce que ce moteur à dans le ventre, alors, Gaz !!! (comme dans le Joe Bar Team)



Et c’est là que la magie « Godet » intervient. Pour avoir testé en course la fabuleuse Vincent Black Lightning de Patrick en 1983 à Brands Hatch, ou nous avions « tordus » tous les Britons, j’avais pu apprécier la puissance et le couple du V twin 1000cc. Mais là, c’est…..comment dire … étonnant !! le mot est faible.

Avec une cylindrée de 1330cc ce bouilleur est incroyable. Puissance, (au moins 100 cv) couple, souplesse, sonorité, et….volupté.

Rien à voir avec tout ce qui roule en moto classique. Sur circuit, ce bijou doit être une balle. Je suis maintenant bien réveillé, et je n’ai pas rêvé, Patrick Godet a bien réussi son coup, faire du mythe une réalité en optimisant au maximum toutes les qualités de cette machine intemporelle.

Car sous son aspect classique (c’est tout ce qu’on aime) elle a été conçu en utilisant des techniques et matériaux modernes et performants.

Ainsi, la fourche Ceriani GP 35 est une refabrication, très progressive, elle est parfaitement adaptée au poids et au comportement de la bête. Le frein avant, un sublime Fontana 4 cames de 230 m/m (le must des années 60) est une copie conforme réalisé en alliage de magnésium issue de recherches récentes. L’usinage très précis effectué avec un outillage numérique moderne donne une qualité de fabrication qui permet maintenant un freinage progressif et performant.



Les Fontana d’époque étaient très difficiles à régler et du type (on-off). Même évolution technologique pour les amortisseurs Maxton lightweight réglables en compression et en détente. L’expérience et les talents de metteur au point de Patrick Godet faisant le reste, la partie cycle est parfaite.

Rappelons ici que le cadre Godet est reproduit d’après les plans fournis par Fritz Egli. Patrick disposant des droits de fabrication Egli. Cette Egli-Vincent Godet est donc une réussite.

Heureusement, car au prix proposé, c’est le moins que l’on demande. Entre 40 et 50 000 € selon la préparation à la carte. Glups.

Deux types de moteurs sont proposés :

Un 1200 cc avec carters alu, et un 1330 cc avec carters magnésium. Ce moteur est de fabrication 100 % Godet. Les carters sont refait d’après les moules d’origine prêtés par l’usine Vincent de Mériden. Vilebrequin, pistons, bielles, culasses, soupapes, arbres à cames, ect.. tout est nouveau, refabriqué, amélioré. (pistons forgés, cylindres nikasyl, soupapes titane, sièges birilium, ect…) La boite de vitesse à 5 rapports vient d’Angleterre (Surtees). La machine essayée déjà commandée et vendue est équipée de carburateurs Mikuni 36, modernes mais il est possible d’utiliser d’autres carburateurs.

L’allumage est électronique, et l’échappement deux en un en inox est signé Godet. De prise en main facile, la machine est relativement petite, basse et légère (178 Kgs). Equipée d’un démarreur électrique, (il n’y a pas de kick), contact (introuvable sous la selle), pas de gaz, un doigt sur le bouton et le moteur s’ébroue.

Embrayage plutôt souple, 1ère en haut, pas de « klonk », le passage des vitesses est onctueux et précis. Seul le point mort est difficile à trouver. Mieux vaut le passer avant l’arrêt, ou alors se servir du petit levier manuel situé sur la boite au dessus du sélecteur.

Le confort est celui d’une sportive moderne. Pour rester dans l’esprit et le mythe Vincent, le gros compteur Smith chronométric 5 pouces d’époque a été conservé. Bien sur révisé à neuf en Angleterre. Le compte tours Smith chronométric de 3 pouces complétant le tableau de bord. Le réservoir de 17 litres est en aluminium.

Le frein arrière de Vincent Black Lightning a été conservé, le frein moteur et le sublime Fontana avant étant largement suffisants.

Les jantes à rayons, et la couleur noire soulignée par le superbe cadre poutre chromé donnent à cette machine un look rétro de toute beauté. Gardons pour la fin le meilleur de cette sublimissime moto, elle est …..Française, disons Helvéto-Anglo-Française.

Texte Hubert Rigal publiés dans Moto Légende

Image
Image
Image


Antoine Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7289
Inscription: Sam 10 Déc 2011 14:51
Localisation: Provence Alpes Côte d'Azur

Messagede Antoine » Sam 21 Fév 2015 13:46

Quelle belle bête !
Des Vincent ont été reproduit par Minichamps au 1/12
Antoine. L'homme est la pièce rapportée de la Nature : il passe son temps à mesurer...


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Sam 21 Fév 2015 13:56

Antoine a écrit:
Quelle belle bête !
Des Vincent ont été reproduit par Minichamps au 1/12



question ou affirmation :?:


Antoine Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7289
Inscription: Sam 10 Déc 2011 14:51
Localisation: Provence Alpes Côte d'Azur

Messagede Antoine » Sam 21 Fév 2015 14:01

Dark a écrit:
Antoine a écrit:
Quelle belle bête !
Des Vincent ont été reproduit par Minichamps au 1/12



question ou affirmation :?:

Affirma...tif Chef !
Antoine. L'homme est la pièce rapportée de la Nature : il passe son temps à mesurer...


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Dim 22 Fév 2015 10:54

Antoine a écrit:
Dark a écrit:
Antoine a écrit:
Quelle belle bête !
Des Vincent ont été reproduit par Minichamps au 1/12



question ou affirmation :?:

Affirma...tif Chef !



;)

Image


la-loutre Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2909
Inscription: Mer 26 Oct 2011 22:49

Messagede la-loutre » Dim 22 Fév 2015 15:48

Dark ne fait de la moto que comme ça

Image
Fondateur de Ferrari Modelisme - www.ferrari-modelisme.com
Président de l'association Rosso18 - www.rosso18.com


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Dim 22 Fév 2015 16:05

Même pas peur .....


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Dim 31 Mai 2015 19:53

Image


Dark Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 23444
Inscription: Mar 31 Mai 2011 22:30

Messagede Dark » Mer 25 Oct 2017 17:55

Elle aussi je la veux


Antoine Hors ligne


Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7289
Inscription: Sam 10 Déc 2011 14:51
Localisation: Provence Alpes Côte d'Azur

Messagede Antoine » Mar 7 Nov 2017 20:39

YEP !
Antoine. L'homme est la pièce rapportée de la Nature : il passe son temps à mesurer...



Retourner vers Motos pilotes circuits de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


cron